• formula one

    Europe - EL1 et EL2 : Déclarations Pilotes

     

    europe2010-vendredi_23_.jpg

    Voici ce qu'ont dit les pilotes après les essais libres 1 et 2 du Grand Prix du Europe.

    Ferrari

    F.Alonso:

    "Ici, comme à Montréal, notre voiture semble bien fonctionner, même si c’est difficile de faire une comparaison directe étant donné que la surface de la piste est très différente et que les besoins sont un peu plus élevés en appuis aérodynamiques.Avec Felipe, nous avons travaillé sur le développement de nouvelles solutions techniques, mais il est difficile de dire de combien nous nous sommes améliorés par rapport aux autres. La F10 s’est avérée être facile à conduire et compétitive dans toutes les situations, à la fois avec de petites ou grandes quantités de carburant, mais il est trop tôt pour dire où nous sommes.Ce matin, les McLaren ont été très rapides, les Red Bull sont toujours avec un rythme élevé et même Mercedes et Renault sont très proches. Cependant, notre seul objectif est d’être en avance sur tout le monde, sinon, nous ne serions pas Ferrari."

    F.Massa:

    "La piste était très sale, ce qui rend difficile de comprendre exactement à quel point les nouvelles pièces que nous avons utilisées pour la première fois aujourd’hui ont amélioré la performance de la voiture.Je n’ai jamais réussi à faire un tour propre quand j’étais avec les pneus neufs avec peu de carburant, ce qui explique ma position sur la feuille de temps. Néanmoins, je suis satisfait du comportement de ma voiture. Je pense que nous avons fait un pas en avant en termes de performance et que nous devrions être compétitifs ce week-end. J’espère que je pourrai me battre pour les premières lignes.Le tête-à-queue ? J’ai heurté un vibreur, je suis parti en tête-à-queue et j’ai choisi de freiner pour éviter le mur. Malheureusement, le moteur s’est arrêté et nous devons maintenant examiner pourquoi l’anti-calage n’a pas fonctionné."

    Mercedes

    M.Schumacher:

    "C’était excitant de piloter sur la piste pour la première fois aujourd’hui, peut-être même dans une plus grande mesure que ce que j’avais anticipé hier après l’avoir vérifiée. Donc, il s’agissait pour moi ce matin en grande partie de me familiariser avec le circuit.Vous avez besoin de vous y habituer, mais je l’ai trouvé assez agréable à piloter même si certains virages sont en aveugle. Cependant, c’est exigeant d’obtenir le vrai rythme que je n’ai pas encore totalement trouvé sur un tour. Les longs relais allaient bien et dans l’ensemble ce n’était pas trop mauvais aujourd’hui, en tenant compte des quantités d’essence évidemment auxquelles nous devons regarder plus en détail maintenant.En ce qui concerne Lewis, je dois m’excuser car je ne l’avais pas vu et je n’avais pas été informé qu’il était là. Comme je planifiais mon tour à ce moment-là et que je regardais devant, j’étais malheureusement sur son chemin."

    N.Rosberg:

    "Nous avons eu une journée productive et je me sens à mon aise dans la voiture, même si les pneus étaient à nouveau un défi avec le graining et diverses problèmes. Les tendres ne semblaient pas bien fonctionner, mais c’était la même chose pour tout le monde et nous en avons tiré le meilleur parti.L’équipe a fait du bon boulot sur nos améliorations et je suis sûr qu’elles ont amélioré notre compétitivité. Nous avons quelques détails à résoudre pendant la nuit mais nous sommes sur la bonne voie, ce qui est sympa à voir. Nous savons que notre rythme est mieux que notre performance en qualifications à l’heure actuelle, si nous pouvons donc bien réussir nos qualifications, nous devrions faire de bons progrès ce week-end."

    Red Bull

    S.Vettel:

    "Dans l’ensemble, c’est une bonne journée. Nous avons fait beaucoup de tours. Nous n’avons pas eu de problème avec la voiture, nous avons donc pu suivre notre programme comme il se doit lors d’un vendredi.Nous devons voir si nous gardons le F-duct sur la voiture, nous avons besoin de le confirmer, mais dans l’ensemble, je pense que le rythme était prometteur aujourd’hui en considérant que ce n’est pas un circuit pour nous. Nous avons fait un pas en avant avec la voiture, ce fut une bonne journée pour nous."

    M.Webber:

    "Nous avons eu un bon programme ce vendredi, sans interruption et nous avons évalué les pneumatiques et le F-duct, que nous allons examiner ce soir. Comme nous le savons tous, ce n’est pas sans défi que de le faire fonctionner.La piste a beaucoup changé cet après-midi, les conditions étaient un petit peu changeantes. Mais c’est une journée très productive pour nous. La voiture a fonctionné parfaitement, et elle était assez confortable. Nous attendons donc demain avec impatience."

    McLaren

    J.Button:

    "C’est difficile d’obtenir un équilibre sur ce circuit, mais nous l’avons changé tout au long de la deuxième séance d’essais libres et la voiture semble assez bonne à présent. Notre long relais était assez prometteur, aussi – nous étions peut-être un peu trop prudents au début, j’ai donc pu attaquer vers la fin.Je suis raisonnablement content, mais il y a beaucoup de voitures rapides ici. Les Ferrari semblent être très rapides, ainsi que les Red Bull, les Renault et les Mercedes. Mais c’est parce que les équipes apportent des packages d’améliorations à différents moments de la saison, et nous n’avons pas une amélioration pour ici, alors que beaucoup d’écuries oui.De toute façon, cela s’égalise au cours de la saison, mais nous devons juste nous battre ici et obtenir le meilleur de ce que nous avons. C’est une voiture que nous connaissons, nous la réglerons donc et essayerons d’être sûrs que nous ne commettrons pas d’erreur ce week-end. Cela va être un week-end difficile pour nous, mais un week-end agréable aussi, et nous devrions tout de même en obtenir de bons points."

    L.Hamilton:

    "La première séance semblait assez bonne pour nous. Mais ça allait être intéressant de voir à quel point les voitures équipées du diffuseur [avec les échappements typés Red Bull Racing] pourraient être rapides – et elles semblaient très compétitives cet après-midi, en particulier sur un tour. Et avec l’adhérence qu’elles semblent avoir dans la portion à haute vitesse, on pourrait avoir difficile à les suivre.Néanmoins, je pense toujours que notre rythme sera bon, et nous continuerons à attaquer : ce week-end, il s’agit pour nous de prendre autant que nous le pouvons face aux voitures équipées de ce diffuseur alors qu’elles ont un avantage.En ce qui concerne le petit malentendu avec Michael [Schumacher], eh bien, c’est toujours difficile de trouver une piste dégagée ici. Je l’ai vu devant moi et je pensais qu’il était sur un tour rapide – ensuite, tout à coup, il a ralenti pour créer un écart avec le gars devant lui. Ici, il s’agit de gérer l’écart entre le gars devant et le gars derrière. Heureusement, je l’ai manqué, donc pas de rancune – et j’ai entendu qu’il s’était excusé de toute façon, donc tout va bien. Il n’y a pas de problème.Tout le monde est toujours au ralenti ici dans le dernier virage, c’est donc un peu comme Monaco à cet égard. Et cela montre tout simplement à quel point il sera difficile de trouver une piste dégagée en qualifications."

    Renault

    R.Kubica:

    "Ce fut un vendredi assez normal pour nous et nous avons réussi à faire beaucoup de tours pour comprendre la voiture et les nouveaux développements que nous avons pour cette course.Il était assez facile d’évaluer les nouvelles pièces et j’ai pu sentir la différence avec la voiture. Les conditions de piste étaient assez bonnes. Dans l’ensemble, c’était poussiéreux au début mais les choses se sont beaucoup améliorées au cours de la journée."

    V.Petrov:

    "J’avais roulé ici en GP2 avant, mais aujourd’hui, c’était ma première expérience à Valence en Formule 1. Evidemment, c’est très différent et j’ai dû adapter mon style de pilotage. Nous avons eu beaucoup de nouvelles pièces à essayer, la voiture est donc très différente.J’ai passé les séances à m’habituer à cela et à comprendre le comportement de la voiture. Dans l’ensemble, la voiture est bonne mais nous travaillons encore sur les réglages, ce que nous ferons demain matin."

    Force India

    A.Sutil:

    "J’étais seulement de sortie lors de la deuxième séance d’essais libres, mais ça s’est bien passé aujourd’hui, comme prévu. J’étais content de l’équilibre dès le début et je ne l’ai pas changé tellement durant la séance. L’aileron avant ajustable fonctionne très bien à présent et il fait une réelle différence.Le rythme sur les longs relais était bon aussi, donc dans l’ensemble il n’y avait aucun réel problème – une journée assez relax ! A ce stade, nous ne pouvons pas prédire exactement ce qu’il se passera demain, mais en se basant sur notre rythme aujourd’hui, je pense que nous sommes forts ici et j’espère que nous pouvons avoir les mêmes positions que celles que nous avons eues à Montréal, ou dans ces environs – la Q3 est certainement possible de ce que nous avons vu en essais libres."

    V.Liuzzi:

    "Un assez bon vendredi pour nous. J’ai utilisé la première séance pour apprendre le circuit : c’est un circuit assez étrange car il n’y a pas trop de virages, mais il est assez technique et les vibreurs sont un peu étrange car vous devez trouver une trajectoire très précise. La voiture répond bien aux changements et nous semblons être assez compétitifs avec peu d’essence.Nous avons aussi eu de bonnes informations sur l’aileron avant ajustable et il fonctionne mieux qu’en Turquie. Nous avons juste besoin de faire un certain nombre de petits pas pour ajuster l’équilibre, mais nous allons dans la bonne direction et je pense que nous pouvons nous améliorer un peu pour demain."

    P di Resta:

     "C’est bon d’être de retour dans la voiture après être resté un temps dans le garage. Valence était à nouveau un circuit totalement nouveau pour moi, mais il était relativement facile à apprendre car il n’y a pas tellement de virages – il a des lignes droites, ensuite des virages. L’adhérence était très basse au début et la piste était poussiéreuse, nous avons donc trouvé, comme je pense beaucoup d’autres pilotes également, que les pneus rencontraient du graining très rapidement.J’ai rapidement pu hausser le rythme cependant, et complété le programme que nous voulions. Je sens que je connais beaucoup plus le comportement de la voiture, je vais donc de l’avant avec le programme et revient avec des résultats qui peuvent servir durant le week-end. Je suis donc assez content de la manière dont ça s’est passé."

    Sauber

    P.de la Rosa:

    "Nous avons fait beaucoup de changements sur la voiture pendant la journée pour préparer les qualifications de demain. L’objectif principal était de travailler sur les performances au freinage pour obtenir une voiture la plus stable au freinage.Les pneus ont été très bons sur l’asphalte chaud, et je ne m’attends pas à quelques chose comme ce qui s’est passé au Canada. Pour moi, c’était la première fois que je conduisais sur cette piste. Il m’a fallu quelques tours pour l’apprendre, en particulier les nombreux points de freinage mais j’ai vite apprécié."

    K.Kobayashi:

    "Nous avons réalisé un programme énorme aujourd’hui et tout s’est très bien passé. Avec le nouveau package aérodynamique que nous avons maintenant, nous devons travailler pour trouver le bon équilibre.Cela se fait de façon raisonnable, mais nous devons analyser les données et je suis sûr qu’il y a plus à venir. Dans la matinée, j’ai trouvé la piste moins sale que prévue. Cependant, la dégradation des pneus a été un problème ce matin, mais cela ne l’était plus l’après-midi."

    Williams

    R.Barrichello:

    "Nous avons eu une journée où tout s’est bien passé et au cours de laquelle nous avons testé différentes chose, et la voiture semble mieux fonctionner.C’est la première fois que nous avons tout le temps été dans le Top 10 sur un vendredi. Nous ne pouvons pas en tirer de conclusions, mais au moins, cela prouve que nous pouvons être compétitifs. Le principal objectif demain sera d’entrer en Q3."

    N.Hülkenberg:

    "Ce fut un vendredi assez difficile pour moi. La deuxième séance ne s’est pas passée à mon goût. J’ai lutté avec l’équilibre de la voiture et je n’ai pas eu un bon tour avec les pneus tendres. Nous devons analyser les données et nous espérons que tous ensemble, nous aurons de bonnes qualifications." 

    Toro Rosso

    S.Buemi:

    "Nous avons eu une journée sans problème aujourd’hui, ce qui est toujours important, donc je suis content sur ce point. C’était une journée intéressante, parce qu’entre les deux séances, nous avons eu les plus gros progrès dans les chronos depuis le début de la saison.Cela complique les choses parce que vu que l’adhérence augmente, il faut être assez en confiance pour en profiter immédiatement, ce qui est différent de ce que l’on fait d’habitude. Nous avons une assez bonne compréhension du comportement des pneus après fait le premier long relais.Maintenant, nous devons voir où nous pouvons progresser pour demain et globalement, le travail que nous avons fait aujourd’hui n’était pas trop mauvais."

    J.Alguersuari:

    "Dans la matinée, nous avons fait un test utile sur les freins, mais je préfère l’ancien système, que nous avons repris cet après-midi. La première séance n’avait donc pas une grande signification, mais vu que les conditions se sont énormément améliorées cet après-midi, ce n’était pas un problème.Dans la deuxième séance, la voiture était bonne et je commençais à mieux ressentir les freins, ce qui est très important ici, parce que le freinage peut faire gagner beaucoup de temps. C’était très bon sur les longs relais, donc je suis très optimiste pour demain, parce que nous avons amélioré de façon significative entre le matin et l’après-midi et qu’il y a le potentiel pour faire encore mieux."

    Lotus

    J.Trulli:

    "C’était une meilleure journée pour moi aujourd’hui après le peu de chance que j’ai eue. J’ai eu un ou deux pépins, mais c’était une bonne journée pour essayer correctement le nouveau châssis et être sûr que tout fonctionnait bien.Nous avons une bonne idée d’où nous voulons être au niveau des réglages et de la direction pour samedi et dimanche, je pense donc que c’était bien meilleur pour moi. Sur la piste, il y avait une bonne adhérence cet après-midi, et la voiture était bonne. J’attends donc demain avec impatience."

    H.Kovalainen:

    "Je vais vraiment bien. Ce fut un vendredi excellent. Nous avons fait de très bons progrès avec la voiture, et chaque changement de réglage que nous avons fait semblait nous pousser dans la bonne direction, et à la fin les pneus semblaient bien fonctionner sur le long relais.Le circuit en lui-même est bon, il est agréable – un semi-circuit urbain, mais avec un peu plus de place qu’à Monaco ! Il est fluide, avec un assez bon niveau d’adhérence et dans l’ensemble il est bien sympa.Je suis arrivé tard aujourd’hui à cause des grèves françaises – nous avons dû venir en voiture de Genève et nous sommes arrivés tôt ce matin. Mais je vais bien – c’est juste une nuit avec un peu moins de sommeil que d’habitude, ce n’est donc pas très grave. Mon physio Petri et moi nous sommes relayés au volant, je vais donc absolument bien.Pour les qualifications demain, nous allons essayer de pousser au maximum. Notre objectif est de se rapprocher des dernières équipes déjà en place autant que nous le pouvons. Je pousse donc toujours, toujours au maximum, et nous verrons où nous sommes demain après-midi !"

    Virgin

    T.Glock:

    "Ce fut une journée raisonnable pour nous en dehors du problème de la boîte de vitesses que nous avons eu cet après-midi. Mis à part cela, la voiture ne semble pas trop mauvaise.Il est difficile de se prononcer sur notre rythme parce que j’ai perdu un certain temps à la fin de la session et je n’ai pas pu faire mon relais en pneus tendres, mais en général, je suis content des premiers tours du week-end et nous allons voir comment ce sera demain."

    L.di Grassi:

    "Aujourd’hui, c’était une bonne journée et nous avons obtenu tout ce qu’il nous fallait pour notre programme. Nous n’avons pas connu de problèmes majeurs. Je suis donc satisfait du travail que nous avons fait jusqu’à présent et j’ai hâte de voir comment nous pouvons nous améliorer pour demain." 

    HRT

    B.Senna:

    "La première session a été difficile en raison des conditions de piste. C’était très glissant et donc pas facile à conduire. Mais le niveau d’adhérence s’est amélioré dans l’après-midi et les chronos se sont améliorés.Nous pouvons faire un tour plus rapide avec les pneus tendres et maintenant, nous devons nous concentrer sur les qualifications."

    K.Chandhok:

    "C’était une journée assez difficile pour nous. Les deux premiers secteurs étaient bons pour nous, mais ensuite nous avons eu un problème hydraulique dans le secteur 3 durant le relais avec les pneus tendres. Le temps au tour n’est donc pas représentatif pour moi.Il faut donc regarder ce que Bruno a fait pour juger de notre rythme, mais il semble que nous pourrions être dans une bonne forme pour rivaliser avec les voitures de Virgin demain. La dégradation des pneus n’était pas aussi mauvaise qu’à Montréal et le pneu tendre est plus endurant que prévu.La piste s’améliorera un peu plus demain, nous pouvons donc espérer une troisième séance d’essais libres productive et bien préparer les qualifications et la course devant la maison de notre équipe."

    C. Klien:

    "C’était un nouveau circuit pour moi et dans les premiers tours, j’ai dû apprendre la piste qui était très poussiéreuse au début. Mais les conditions se sont améliorées et j’ai pu améliorer mes temps au tour. En fin de compte, c’est décevant de n’avoir fait que 14 tours pour ma deuxième séance pour Hispania Racing. Nous avons eu un problème de boîte de vitesses sur la voiture et c’est pourquoi j’ai dû arrêter avant la fin de la session."

     

    car_home.gif


    votre commentaire
  • formula one

    Europe - EL3 : Vettel devant Kubica

    europe2010-vendredi_06_.jpg

    Vettel a été le plus rapide dans la dernière séance d’essais à Valencia, devant Robert Kubica et Mark Webber. Les équipes motorisées par Renault sont bien placées mais pas celles fournies par Mercedes, à l’exception de Force India.

    Résumé EL3 :

    A l’ouverture de la piste, tous les pilotes effectuent un seul tour d’installation avant de rentrer aux stands. Il faut attendre le premier quart d’heure d’essais pour que Lucas di Grassi réalise le premier tour chronométré de la matinée en 1:43.867. Le Brésilien espère bien porter son Hispania Racing devant les pilotes Virgin Racing ce week-end.Il est ensuite rejoint en piste par Sébastien Buemi et Jaime Alguersuari, et est donc logiquement délogé de la première place par les deux pilotes Toro Rosso. Du côté des stands, la sortie de Fernando Alonso ne semble pas être pour tout de suite. L’Espagnol est toujours en-dehors de sa monoplace, en discussion avec l’un de ses ingénieurs.Pendant ce temps, le festival de fautes continue ce samedi matin, particulièrement au freinage du virage n°2. Robert Kubica et Bruno Senna n’échappent pas à la règle, heureusement sans conséquence pour eux. La journée d’hier avait déjà été marquée par de nombreuses sorties de piste, surtout à cet endroit du circuit.Les choses sérieuses débutent à la 25ème minute. Lewis Hamilton hausse la cadence en 1:39.338, sous les yeux de Fernando Alonso qui est à présent dans sa monoplace. Rubens Barrichello confirme son bon niveau de forme sur le circuit de Valence, après avoir terminé dans le Top 10 lors des deux séances d’essais libres hier. Le Brésilien est actuellement quatrième.Aux alentours de la mi-course, Robert Kubica réalise le meilleur temps, mais il est rapidement délogé par Adrian Sutil, bien décidé à confirmer la très bonne forme affichée par Force India à Montréal. Pendant ce temps, Jenson Button et Pedro de la Rosa partent à leur tour à la faute.Alors que seuls trois petits millièmes séparent Adrian Sutil de Robert Kubica, Sebastian Vettel met tout le monde d’accord en les repoussant à deux dixièmes. Red Bull Racing a décidé de conserver son F-duct pour le reste du week-end et ce système pourrait leur rapporter un gain de trois à quatre dixièmes au tour.Quelques instants plus tard, Fernando Alonso sort enfin des stands pour le plus grand plaisir de ses fans, venus en nombre à Valence pour le soutenir. D’entrée de jeu, le double champion du monde montre qu’il est dans le rythme. Après quelques tours, il revient à moins d’un dixième de Sebastian Vettel, avant que l’Allemand ne hausse à nouveau la cadence en 1:38.727. Cela ne suffit cependant pas à endiguer la fougue de l’Espagnol qui porte sa Ferrari en tête de la séance pour 14 millièmes de mieux.Le second pilote de l’équipe Red Bull Racing n’est pas en reste. Mark Webber revient à sept millièmes de la Ferrari. A vingt minutes de la fin de la session, les trois premiers pilotes se tiennent donc en 14 millièmes ! Mais Fernando Alonso hausse à son tour la cadence, en 1:38.513, et les repoussent à deux dixièmes.Robert Kubica ne se fait pas oublier. Le Polonais produit son effort pour revenir à 51 millièmes du régional de l’étape. Mercedes GP semble également avoir un bon coup à jouer ce week-end avec Nico Rosberg, constamment aux avant-postes depuis le début des essais libres.Du côté des nouvelles équipes, au vu des temps, les pilotes Hispania Racing auront du mal à rivaliser avec Virgin Racing ce week-end. Karun Chandhok et Bruno Senna concèdent plus d’une seconde à Timo Glock et Lucas di Grassi.Les cinq dernières minutes de la séance sont animées, la majorité des pilotes chaussant des pneus tendres. Mark Webber réalise le meilleur temps en 1:38.313, mais il est rapidement délogé par Robert Kubica, qui lui-même se fait ravir sa première place par Sebastian Vettel dans les tous derniers instants de la session.Avec un chrono de 1:38.052, l’Allemand devance Robert Kubica d’un dixième. Mark Webber, Adrian Sutil, Fernando Alonso, Rubens Barrichello, Vitantonio Liuzzi, Felipe Massa, Jenson Button et Lewis Hamilton complètent le Top 10. Michael Schumacher termine à une lointaine 15ème place.

    Résultats EL3 :

    1 Vettel Red Bull-Renault 1’38’’052    
    2 Kubica Renault 1’38’’154 0’’102  
    3 Webber Red Bull-Renault 1’38’’313 0’’261  
    4 Sutil Force India-Mercedes 1’38’’500 0’’448  
    5 Alonso Ferrari 1’38’’513 0’’461  
    6 Barrichello Williams-Cosworth 1’38’’623 0’’571  
    7 Liuzzi Force India-Mercedes 1’38’’676 0’’624  
    8 Massa Ferrari 1’38’’686 0’’634  
    9 Button McLaren-Mercedes 1’38’’769 0’’717  
    10 Hamilton McLaren-Mercedes 1’38’’816 0’’764  
    11 Rosberg Mercedes 1’38’’822 0’’770  
    12 Buemi Toro Rosso-Ferrari 1’39’’050 0’’998  
    13 Hulkenberg Williams-Cosworth 1’39’’105 1’’053  
    14 Petrov Renault 1’39’’113 1’’061  
    15 Schumacher Mercedes 1’39’’222 1’’170  
    16 Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 1’39’’392 1’’340  
    17 Kobayashi Sauber-Ferrari 1’39’’527 1’’475  
    18 de la Rosa Sauber-Ferrari 1’39’’699 1’’647  
    19 Kovalainen Lotus-Cosworth 1’41’’303 3’’251  
    20 Trulli Lotus-Cosworth 1’41’’428 3’’376  
    21 Glock Virgin-Cosworth 1’41’’955 3’’903  
    22 di Grassi Virgin-Cosworth 1’42’’354 4’’302  
    23 Senna HRT-Cosworth 1’42’’611 4’’559  
    24 Chandhok HRT-Cosworth 1’42’’622 4’’570  

     

    car_home.gif


    votre commentaire
  • formula one

    Europe - EL2 : Alonso devant les Red Bull

    arton9406-078db

    Alonso a signé le meilleur temps de la deuxième séance d’essais à Valencia, devant les Red Bull de Sebastian Vettel et Mark Webber.

    Résumé EL2 :

    A l’inverse de la première séance d’essais libres de cette matinée, peu d’erreurs des pilotes sont à signaler. Pendant ce temps, Adrian Sutil, qui a exprimé cette semaine son souhait de prolonger son contrat avec Force India, se hisse au deuxième rang de la séance.A l’arrière, l’écart est encore conséquent entre les nouvelles équipes et les pilotes les plus rapides. Les deux pilotes Hispania Racing concèdent ainsi plus de cinq secondes sur Fernando Alonso. Consolation tout de même du côté de l’écurie espagnole puisqu’elle n’est qu’à deux dixièmes de la Virgin Racing de Lucas di Grassi.Aux alentours du premier tiers de la séance, changement de leader avec Sebastian Vettel qui déloge Fernando Alonso pour seulement 39 millièmes. L’Allemand a tourné en 1:39.728. Quelques instants plus tard, la séance est placée sous drapeau rouge. Felipe Massa est parti en tête-à-queue et n’est pas parvenu à redémarrer sa monoplace, qui reste au milieu de la piste.La séance reprend à 14h36, après que les commissaires aient dégagé la Ferrari de Felipe Massa, déjà de retour dans son stand. La majorité des pilotes reprend rapidement la piste. Nico Rosberg en profite ainsi pour se hisser à la première place de la séance en 1:39.650, 78 millièmes seulement devant Sebastian Vettel. C’était cependant sans compter sur Mark Webber qui signe un 1:39.532.Quelques instants plus tard, à la mi-séance, Sebastian Vettel récupère sa première place pour deux dixièmes de mieux sur son équipier, tout cela sous les yeux de Felipe Massa, contraint de suivre la séance du muret Ferrari après son tête-à-queue. A l’arrière, Timo Glock est contraint de ranger sa Virgin Racing dans une zone de dégagement, plus que probablement en raison d’un problème mécanique.Vers le deuxième tiers de la séance, Fernando Alonso redonne le sourire à ses supporters venus en masse dans les tribunes du circuit de Valence pour le soutenir. L’Espagnol accélère la cadence en 1:39.283 au plus grand plaisir de ses nombreux fans. Pendant ce temps, Felipe Massa a récupéré sa Ferrari et est de retour en piste pour peaufiner les réglages de sa monoplace.Pendant ce temps, Vitaly Petrov imite la précédente figure du pilote brésilien en partant également en tête-à-queue, à l’inverse qu’il parvient à reprendre la piste après avoir immobilisé sa Renault pendant une dizaine de secondes au milieu du circuit.Lors des dernières minutes de la séance, tous les pilotes sont en piste à l’exception de Nico Rosberg. Personne ne parvient cependant à déloger Fernando Alonso, qui termine en tête de cette deuxième séance d’essais libres en ayant réalisé le meilleur temps de la journée. L’Espagnol devance Sebastian Vettel, Mark Webber, Nico Rosberg, Lewis Hamilton, Robert Kubica, Felipe Massa, Adrian Sutil, Jenson Button et Rubens Barrichello qui complète le Top 10.

    Résultats EL2:

    1 Alonso Ferrari 1’39’’283    
    2 Vettel Red Bull-Renault 1’39’’339 0’’056  
    3 Webber Red Bull-Renault 1’39’’427 0’’144  
    4 Nico Rosberg Mercedes 1’39’’650 0’’367  
    5 Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1’39’’749 0’’466  
    6 Robert Kubica Renault 1’39’’880 0’’597  
    7 Felipe Massa Ferrari 1’39’’947 0’’664  
    8 Adrian Sutil Force India-Mercedes 1’40’’020 0’’737  
    9 Jenson Button McLaren-Mercedes 1’40’’029 0’’746  
    10 Barrichello Williams-Cosworth 1’40’’174 0’’891  
    11 Schumacher Mercedes 1’40’’287 1’’004  
    12 Liuzzi Force India-Mercedes 1’40’’387 1’’104  
    13 Petrov Renault 1’40’’618 1’’335  
    14 Kobayashi Sauber-Ferrari 1’40’’906 1’’623  
    15 de la Rosa Sauber-Ferrari 1’40’’945 1’’662  
    16 Buemi Toro Rosso-Ferrari 1’41’’115 1’’832  
    17 Hülkenberg Williams-Cosworth 1’41’’371 2’’088  
    18 Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 1’41’’457 2’’174  
    19 Kovalainen Lotus-Cosworth 1’42’’467 3’’184  
    20 Trulli Lotus-Cosworth 1’42’’993 3’’710  
    21 Glock Virgin-Cosworth 1’43’’811 4’’528  
    22 Di Grassi Virgin-Cosworth 1’43’’854 4’’571  
    23 Senna HRT-Cosworth 1’44’’095 4’’812  
    24 Chandhok HRT-Cosworth 1’44’’566 5’’283  

    votre commentaire
  • formula one

    Europe - EL1 : Rosberg ouvre le bal

    canada2010-vendredi_65_.jpg

    Rosberg a été le plus rapide dans la première séance d’essais du Grand Prix d’Europe. Il devance Hamilton et Button. Les moteurs Mercedes signent un triplé.

    Résumé EL1:

    Le feu de la voie des stands passe au vert et c’est Heikki Kovalainen qui est le premier à prendre la piste devant la HRT de Christian Klien, qui remplace Karun Chandhok pour cette première séance d’essais libres à Valence. Quant à Heikki Kovalainen a failli manquer cette séance d’essais libres. Le pilote Lotus n’ayant pas pu prendre l’avion à cause de la grève des contrôleurs aériens en France, il a dû faire les 1.200 kilomètres qui séparent Genève de Valence cette nuit en voiture.Tous les pilotes bouclent un seul tour d’installation, hormis Vitantonio Liuzzi qui tente d’en effectue un deuxième. Le pilote Force India tire d’ailleurs tout droit dans le deuxième virage et rentre aux stands à la fin de son tour.Après dix minutes d’essais, tous les pilotes sont rentrés dans leur garage. Aucun tour chronométré n’a été effectué.Lucas di Grassi fixe le premier temps de référence. Le pilote Virgin Racing a bouclé son premier tour chronométré en 1:49.569. Il est logiquement et rapidement délogé par Jenson Button. Actuellement, il n’y a que trois pilotes en piste, Jenson Button, Lucas di Grassi et Nico Rosberg.Nico Rosberg tourne lentement pour ses premiers tours de roues au volant de la MGP W01 à Valence. Le pilote Mercedes est en train de vérifier et de valider les échappements typés Red Bull. Pendant ce temps, quelques pilotes commencent à faire leur retour en piste. Le circuit est encore très poussiéreux et les équipes ne veulent pas que leurs pilotes prennent trop de risques.Timo Glock vient de signer un temps en 1:46.026, c’est exactement le même chrono que Lewis Hamilton. Bruno Senna vient de perdre un rétroviseur de sa monoplace. Cet appendice est ensuite détruit par Sébastien Buemi qui roule par dessus.La séance est interrompue par un drapeau rouge après 37 minutes d’essais. Les commissaires ont décidé de l’interrompre afin de pouvoir enlever les débris laissés en piste suite à la perte du rétroviseur de la HRT de Bruno Senna.Il n’y a que dix pilotes qui ont réalisé un tour chronométré avant ce drapeau rouge. La séance reprend à 10h41 et Felipe Massa est le premier à reprendre la piste. Le Brésilien se hisse à la cinquième place, mais c’est Michael Schumacher qui se montre sur le circuit urbain de Valence en réalisant le meilleur temps en 1:42.369. Il faut rappeler que le pilote Mercedes ne connait pas le tracé.Il n’y a que les pilotes Red Bull Racing qui n’ont pas encore réalisé de temps pour le moment et c’est Michael Schumacher qui mène devant Nico Rosberg et Fernando Alonso. Suivent Felipe Massa, Jenson Button, Nico Hülkenberg, Kamui Kobayashi, Sébastien Buemi et Rubens Barrichello.Peu de temps après, Nico Rosberg réalise les trois meilleurs partiels de cette séance et se hisse en tête de la feuille de temps en 1:41.862. Fernando Alonso, Kamui Kobayashi ou encore Felipe Massa commettent des petites erreurs en piste, notamment dans le virage numéro 2 où ils tirent tout droit.Robert Kubica grimpe à la deuxième place, à 21 millièmes de Nico Rosberg. Renault a apporté beaucoup de nouveautés à Valence, avec notamment un nouveau système d’échappement et un nouvel aileron avant.Par la suite, les pilotes McLaren Mercedes s’emparent des deux premières places, Lewis Hamilton devant Jenson Button. Après avoir effectué un premier relais, la plupart des pilotes rentrent aux stands pour régler leur monoplace. Depuis le début de la séance, il y a déjà eu 11 drapeaux jaunes de déployés dans le virage numéro 2 pour des pilotes ayant tiré tout droit.Robert Kubica est de retour en piste. Avant de rentrer aux stands, le pilote Renault améliorait ses chronos, mais il avait été gêné par Vitantonio Liuzzi dans le dernier secteur. Le Polonais améliore son temps et se hisse en troisième position à près de quatre dixièmes des pilotes McLaren Mercedes.Nico Rosberg est de retour en piste. L’équipe Mercedes GP lui demande de ne pas utiliser le F-duct dans son premier tour lancé afin de comparer les données à la fin de la séance, mais cela n’empêche pas le pilote allemand de réaliser le meilleur temps en 1:41.175.Il reste dix minutes d’essais pour cette première séance d’essais libres du Grand Prix d’Europe. Nico Rosberg mène devant Lewis Hamilton et Jenson Button. Robert Kubica est quatrième devant la Ferrari de Felipe Massa et la Red Bull Racing de Sebastian Vettel.Bien qu’ils soient aux sixième et septième places, les pilotes Red Bull Racing sont assez timides depuis le début de cette séance et ne semblent pas rechercher la performance ce matin.Michael Schumacher, Bruno Senna, Jarno Truilli et Christian Klien sont les seuls pilotes qui sont encore dans leur garage pour cette fin de séance. Aucune amélioration sur la feuille de temps n’est à noter lors de cette fin de session.Nico Rosberg réalise donc le meilleur temps devant Lewis Hamilton et Jenson Button. Robert Kubica est une nouvelle fois présent avec sa quatrième place. Felipe Massa est cinquième devant Sebastien Vettel et Mark Webber. Michael Schumacher, Fernando Alonso et Rubens Barrichello complètent le Top 10.

    Résultats EL1:

    1 Rosberg Mercedes 1’41’’175    
    2 Hamilton McLaren-Mercedes 1’41’’339 0’’164  
    3 Button McLaren-Mercedes 1’41’’383 0’’208  
    4 Kubica Renault 1’41’’715 0’’540  
    5 Massa Ferrari 1’42’’182 1’’007  
    6 Vettel Red Bull-Renault 1’42’’216 1’’041  
    7 Webber Red Bull-Renault 1’42’’275 1’’100  
    8 Schumacher Mercedes 1’42’’312 1’’137  
    9 Alonso Ferrari 1’42’’421 1’’246  
    10 Barrichello Williams-Cosworth 1’42’’463 1’’288  
    11 Hulkenberg Williams-Cosworth 1’42’’707 1’’532  
    12 Petrov Renault 1’42’’962 1’’787  
    13 Buemi Toro Rosso-Ferrari 1’43’’310 2’’135  
    14 Liuzzi Force India-Mercedes 1’43’’380 2’’205  
    15 de la Rosa Sauber-Ferrari 1’43’’397 2’’222  
    16 di Resta Force India-Mercedes 1’43’’437 2’’262  
    17 Kobayashi Sauber-Ferrari 1’43’’729 2’’554  
    18 Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 1’44’’183 3’’008  
    19 Kovalainen Lotus-Cosworth 1’44’’491 3’’316  
    20 Glock Virgin-Cosworth 1’45’’653 4’’478  
    21 Senna HRT-Cosworth 1’47’’123 5’’948  
    22 Trulli Lotus-Cosworth 1’47’’285 6’’110  
    23 Chandhok HRT-Cosworth 1’47’’343 6’’168  
    24 di Grassi Virgin-Cosworth 1’47’’356 6’’181  

     


    votre commentaire
  • formula one

    GP Europe - McLaren : La confiance !

    4501.jpg

    Victorieuse en Turquie et au Canada, McLaren a l'ambition d'être "une menace sur la majorité des courses restantes", selon Martin Whitmarsh.

    La confiance a manifestement changé de camp. Forte de deux doublés consécutifs, McLaren n'est pas loin de penser qu'elle est devenue l'équipe à battre. C'est en effet la perception qui ressort des propos de Martin Whitmarsh à une semaine du Grand Prix d'Europe, 9e des 19 manches 2010 disputée à Valence, en Espagne.

    Martin Whitmarsh:

    "Je pense que nous avons montré lors des deux dernières courses que nous manquons de rien en termes de faim et de motivation. Et avec le développement constant de notre voiture, je crois que nous pouvons continuer d'être une menace sur la majorité des courses restantes au calendrier .Bien sûr, nous ne sommes pas étrangers au développement sans relâche - c'est l'une des grandes forces du team - et nous sommes totalement impliqués dans la maximisation de la recherche de performance de chaque pièce. Rien n'est trop petit pour être analysé, et c'est cette approche globale qui porte ses fruits, nous permet de pérenniser la performance dans chaque compartiment de la voiture. Nous regardons aussi de près les pit stops, l' ingéniérie , la stratégie et nous étudions les bénéfices pratiques et matériels de ces domaines ."

    Lewis Hamilton:

    "Je suis impatient de courir à Valence. J'y ai fait une super course d'attaque l'an dernier mais j'ai terminé deuxième ces deux dernières saisons, j'ai donc l'impression de ne pas avoir terminé le travail ! Je pense que c'est bien pour le championnat de présenter une variété de circuits ; nous venons d'un circuit rapide au Canada, nous nous rendons dans les rues de Valence et après ce sera Silverstone, l'une des piste les plus rapides de l'année, chargée d'histoire. En tant que pilote, c'est ce genre de variété qui rend la course excitante et imprévisible, soit tout ce que l'on peut demander. Les courses récentes ont été fantastiques –et ce serait génial pour tous les fans espagnols de faire encore une super course ici. Ce n'est pas un circuit où nous avons vu tellement de dépassements par le passé, mais je pense que ça pourrait être différent cette année."

    Jenson Button:

     "L'équipe fonctionne vraiment comme une seule unité, et j'espère bien que le week-end prochain nous pourrons encore capitaliser sur notre détermination et notre ambition.Bien que ce soit un circuit en ville, c'est un sentiment différent des autres pistes comme Monte-Carlo ou Singapour. Au départ, c'est assez rapide : il y a des virages lents avec des murs qui ne pardonnent pas à la corde, et aussi des changements de direction à haute vitesse et des longues lignes droites, c'est donc un endroit assez intéressant du point de vue des réglages. Ce n'est pas comme tout miser sur l'appui aéro, c'est un compromis et ça devrait convenir à notre package."

     

    car_home.gif


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique