• Brésil: Classement après le Grand Prix

     


     

    Les classements des championnats pilotes et équipes après le Grand Prix du Brésil. Red Bull est titrée. Quatre pilotes peuvent encore y croire.

    Championnat pilotes

    1. Alonso - 246 points
    2. Webber - 238 points
    3. Vettel - 231 points
    4. Hamilton - 222 points
    5. Button - 199 points
    6. Massa - 143 points
    7. Rosberg - 130 points
    8. Kubica - 126 points
    9. Schumacher - 72 points
    10. Barrichello - 47 points
    11. Sutil - 47 points
    12. Kobayashi - 32 points
    13. Hülkenberg - 22 points
    14. Liuzzi - 21 points
    15. Petrov - 19 points
    16. Buemi - 8 points
    17. de la Rosa - 6 points
    18. Heidfeld - 6 points
    19. Alguersuari - 3 points

    Championnat équipes

    1. Red Bull - 469 points
    2. McLaren - 421 points
    3. Ferrari - 389 points
    4. Mercedes - 202 points
    5. Renault - 145 points
    6. Williams - 69 points
    7. Force India - 68 points
    8. Sauber - 44 points
    9. Toro Rosso - 11 points

     


    votre commentaire
  • GP du Brésil: Vettel gagne et le titre pour Red Bull !

    Sebastian Vettel a remporté le Grand Prix du Brésil devant Mark Webber. Red Bull n'a pas donné de consignes. L'équipe est titrée chez les constructeurs.

    Résumé de Course :
    Le ciel est bleu au-dessus du circuit d’Interlagos au moment où les monoplaces s’élancent pour le tour de formation. La pression est grande sur le jeune Nico Hülkenberg qui s’élancera pour la première fois de sa carrière en pole position, avec quatre des cinq prétendants au titre mondial juste derrière lui.A l’extinction des feux rouges, très bon départ de Sebastian Vettel qui devance Nico Hülkenberg dans les S de Senna. Mark Webber est juste derrière le pilote Williams. L’Australien prend la deuxième position rapidement, alors que le jeune allemand est troisième après le premier tour. Fernando Alonso se très pressant sur Lewis Hamilton au bout de la ligne droite des stands, mais la McLaren Mercedes est plus rapide. Ce n’est que partie remise pour le leader du championnat qui double son ancien équipier dans le virage suivant.Il est désormais 4ème dans les échappements de Nico Hülkenberg qui fait de la résistance. Ce qui est tout bénéfice pour les deux Red Bull Racing qui prennent la poudre d’escampette en tête de la course. Au 7ème passage, l’Espagnol fait sauter le bouchon Hülkenberg. La Ferrari est plus rapide que la Williams et il prend rapidement ses distances, alors que c’est maintenant Lewis Hamilton qui klaxonne derrière la FW32.Au 12ème tour, Jenson Button est le premier pilote à faire un passage par la voie des stands pour chausser les pneus dures. Le champion du monde en titre risque fort de perdre officiellement sa couronne mondiale au terme de ce Grand Prix, mené de main de maître par Sebastian Vettel. Chez Ferrari, on imite McLaren Mercedes en faisant rentrer Felipe Massa au tour suivant. Le régional de l’étape se fait passer par Jenson Button qui doit maintenant tout donner. C’est d’ailleurs ce qu’il fait puisqu’il devance Nico Hülkenberg après l’arrêt du pilote Williams.Fernando Alonso est le premier des leaders à passer par les stands, suivi par Sebastian Vettel, puis par Mark Webber. L’ordre entre les trois pilotes reste inchangé. Est-ce que si les positions restent les mêmes Red Bull Racing demandera à Sebastian Vettel de laisser passer Mark Webber ?A l’arrière, décidément, Rubens Barrichello n’est pas vernis chez lui. Le régional de l’étape est victime d’une crevaison à l’avant gauche suite à une touchette avec la Toro Rosso de Jaime Alguersuari. Le Brésilien repasse par les stands et remet des pneus tendres.Pendant ce temps, Mark Webber met une pression maximale sur son équipier. L’écart entre les deux hommes n’est plus que de 1,5 seconde. Voilà qui promet une fin de course sous haute tension, d’autant que devant il y a un peloton de retardataires.Au 51ème tour, Vitantonio Liuzzi sort violement dans le S de Senna, ce qui provoque la sortie de la voiture de sécurité. L’avantage des Red Bull Racing est réduit à néant. Lewis Hamilton rentre pour remettre des nouveaux pneus. Le Britannique tente un coup de poker. Quatre passages plus tard, les monoplaces sont relâchées. Mark Webber dépasse rapidement une Renault, mais il doit encore prendre un tour à une Williams avant de pouvoir revenir sur Sebastian Vettel. L’écart entre les deux hommes est de trois secondes, alors que l’Allemand signe le meilleur tour en 1:14.901.Il ne reste que 10 tours et Sebastian Vettel augmente son avantage sur Mark Webber. Il possède désormais 4,4 secondes d’avance sur son équipier. La situation ne change plus jusqu’au drapeau à damiers.Sebastian Vettel remporte le Grand Prix du Brésil devant Mark Webber et Fernando Alonso. Lewis Hamilton, Jenson Button, Nico Rosberg, Michael Schumacher, Nico Hülkenberg, Robert Kubica et Kamui Kobayashi complètent le Top 10. Ce doublé permet à Red Bull Racing et Renault de remporter le championnat des constructeurs. Par contre au championnat des pilotes, le suspense reste entier avec huit points entre Fernando Alonso et Mark Webber, et sept entre l’Australien et Sebastian Vettel.

    Résultats de Course:

    Pos
    Pilotes Equipes
    Temps + Ecarts
    Trs
    1.
    Sebastian Vettel Red Bull
    1h33min11s
    71
    2.
    Mark Webber Red Bull
    + 4.243
    71
    3.
    Fernando Alonso Ferrari
    + 6.807
    71
    4.
    Lewis Hamilton McLaren
    + 14.634
    71
    5.
    Jenson Button McLaren
    + 15.593
    71
    6.
    Nico Rosberg Mercedes GP
    + 35.300
    71
    7.
    Michael Schumacher Mercedes GP
    + 43.400
    71
    8.
    Nico Hulkenberg Williams
    + 1 tour
    70
    9.
    Robert Kubica Renault
    + 1 tour
    70
    10.
    Kamui Kobayashi Sauber
    + 1 tour
    70
    11.
    Jaime Alguersuari Toro Rosso
    + 1 tour
    70
    12.
    Adrian Sutil Force India
    + 1 tour
    70
    13.
    Sébastien Buemi Toro Rosso
    + 1 tour
    70
    14.
    Rubens Barrichello Williams
    + 1 tour
    70
    15.
    Felipe Massa Ferrari
    + 1 tour
    70
    16.
    Vitaly Petrov Renault
    + 1 tour
    70
    17.
    Nick Heidfeld Sauber
    + 1 tour
    70
    18.
    Heikki Kovalainen Lotus F1
    + 2 tours
    69
    19.
    Jarno Trulli Lotus F1
    + 2 tours
    69
    20.
    Timo Glock Virgin
    + 2 tours
    69
    21.
    Bruno Senna HRT F1
    + 2 tours
    69
    22.
    Christian Klien HRT F1
    + 2 tours
    69
    23.
    Lucas Di Grassi Virgin
    Abandon
    62
    24.
    Vitantonio Liuzzi Force India
    Accident
    49

     


    votre commentaire
  • Brésil - Qualifs: Incroyable pole de Hulkerberg !

     

    Tous les favoris ont échoué sur le chrono de Nico Hülkenberg lors des qualifications du Grand Prix du Brésil. Le pilote allemand a conquis la pole, sans aucune discussion possible, la première de sa jeune carrière en F1. Ce n'est pas de quelques millièmes qu'il a créé cette incroyable surprise, mais de plus d'une seconde.

    Résumé des Qualifs:

    Q1 :
    La première partie des qualifications va débuter sur une piste humide, mais il ne pleut plus. La température ambiante est tombée à 19°C et celle de la piste à 24°C. Le taux d’humidité est de 83% et la force du vent de 2,5 m/s.Tous les pilotes sortent de la voie des stands à l’ouverture de la séance car la pluie est attendue dans cinq minutes. En plus du manque de visibilité, le trafic sera également un problème lors de ces 20 minutes d’essais.Alors que Michael Schumacher s’empare du meilleur temps en 1:20.940, Vitantonio Liuzzi part à l’extérieur et manque de s’accrocher avec son équipier Adrian Sutil lorsqu’il revient en piste. Après huit minutes, aucun pilote n’est encore rentré aux stands. La pluie n’est toujours pas arrivée. Il est donc important de rester aussi longtemps en piste que possible tant que les conditions s’améliorent et permettent de réaliser de meilleurs temps.Les pilotes n’arrêtent d’ailleurs pas de se succéder à la première place : Fernando Alonso, puis Sebastian Vettel et enfin Mark Webber réalise le meilleur temps en 1:19.025. Mais c’est finalement le pilote espagnol qui a le dernier mot en 1:18.987. Les éliminés sont Adrian Sutil, Timo Glock, Jarno Trulli, Hekki Kovalainen, Lucas di Grassi, Christian Klien et Bruno Senna.

    Q2 :
    La deuxième partie des qualifications promet d’être animée. Il ne pleut plus et la pluie ne devrait pas faire son apparition durant la Q2. Le dernier pilote en piste pourrait donc être le plus rapide.Mark Webber hausse ainsi rapidement la cadence en 1:18.851, alors que McLaren Mercedes indique à Lewis Hamilton qu’il pourrait chausser les pneus secs en fin de séance. Pendant ce temps, Sebastian Vettel donne la réplique à son équipier en 1:18.839.A quatre minutes de la fin, si le classement reste en état, Jenson Button et Felipe Massa seraient éliminés. Le Brésilien se met provisoirement à l’abri au huitième rang. Il accède finalement tout juste à la Q3 en réalisant le dixième temps. Plusieurs gros bras sont éliminés avec Jenson Button, Kamui Kobayashi, Nico Rosberg, Jaime Alguersuari, Sébastien Buemi, Nick Heidfeld et Vitantonio Liuzzi. Le meilleur temps revient à Mark Webber en 1:18.516.

    Q3 :
    Les pilotes repartent pour 10 minutes sur une piste qui s’assèche au fil des tours. Aucune pluie n’est prévue pour les 30 prochaines minutes. Pour ces premiers tours, tous les pilotes restent cependant en pneus intermédiaires. Certains pourraient tenter le pari des slicks en fin de séance.Au premier passage, la pole position provisoire revient à Lewis Hamilton en 1:17.212 devant un surprenant Michael Schumacher. Sebastian Vettel est troisième devant Fernando Alonso et Mark Webber.A cinq minutes de la fin, les pilotes rentrent aux stands pour chausser les pneus tendres. Robert Kubica est le premier à ressortir et part à la faute. Il parvient tout de même à prendre la piste sans endommager sa monoplace.Tous les pilotes améliorent leurs temps dans les derniers instants de la séance. Nico Hülkenberg réalise un véritable festival en offrant la pole position à l’équipe Williams en 1:14.470 ! Il a tenu en respect tous les ténors du championnat ! Sebastian Vettel et Mark Webber complètent le podium.Lewis Hamilton, Fernando Alonso, Rubens Barrichello, Robert Kubica, Michael Schumacher, Felipe Massa et Vitaly Petrov terminent le Top 10.

    Résultats des Qualifs:

    Pos
    Pilote
    Team Q1 Q2 Q3 Trs
    1   Nico Hulkenberg Williams-Cosworth 1:20.050 1:19.144 1:14.470 35
    2   Sebastian Vettel RBR-Renault 1:19.160 1:18.691 1:15.519 27
    3   Mark Webber RBR-Renault 1:19.025 1:18.516 1:15.637 28
    4   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1:19.931 1:18.921 1:15.747 32
    5   Fernando Alonso Ferrari 1:18.987 1:19.010 1:15.989 34
    6   Rubens Barrichello Williams-Cosworth 1:19.799 1:18.925 1:16.203 32
    7   Robert Kubica Renault 1:19.249 1:18.877 1:16.552 31
    8   Michael Schumacher Mercedes GP 1:19.879 1:18.923 1:16.925 30
    9   Felipe Massa Ferrari 1:19.778 1:19.200 1:17.101 31
    10   Vitaly Petrov Renault 1:20.189 1:19.153 1:17.656 33
    11   Jenson Button McLaren-Mercedes 1:19.905 1:19.288   25
    12   Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 1:19.741 1:19.385   26
    13   Nico Rosberg Mercedes GP 1:20.153 1:19.486   23
    14   Jaime Alguersuari STR-Ferrari 1:20.158 1:19.581   24
    15   Sebastien Buemi STR-Ferrari 1:20.096 1:19.847   24
    16   Nick Heidfeld BMW Sauber-Ferrari 1:20.174 1:19.899   26
    17   Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 1:20.592 1:20.357   23
    18   Adrian Sutil Force India-Mercedes 1:20.830     13
    19   Timo Glock Virgin-Cosworth 1:22.130     13
    20   Jarno Trulli Lotus-Cosworth 1:22.250     14
    21   Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 1:22.378     14
    22   Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 1:22.810     13
    23   Christian Klien HRT-Cosworth 1:23.083     15
    24   Bruno Senna HRT-Cosworth 1:23.796     15

     


    votre commentaire
  • Brésil-EL3: Kubica domine sous la pluie !


     

    Sebastian Vettel se dirigeait vers un grand chelem, vers un nouveau meilleur temps dans la troisième séance d'essais libres couru sur une piste humide à Interlagos. Mais Robert Kubica a surgi sur la fin pour lui ravir cette place.

    Résumé EL3 :
    La troisième et dernière séance d’essais libres du Grand Prix du Brésil va débuter alors que la pluie a rendu la piste détrempée ! Le mercure est descendu à 20°C dans l’air et 22°C en piste. Le taux d’humidité est de 87% et la force du vent de 3.0 m/s.Bien que la piste soit humide, la plupart des pilotes posent rapidement leurs roues sur le circuit d’Interlagos étant donné que les qualifications devraient se dérouler dans les mêmes conditions. Le premier à prendre la piste est Heikki Kovalainen. Il est rapidement rejoint par Lucas di Grassi et Jaime Alguersuari.Après cinq minutes d’essais, tous les pilotes ont bouclé leur tour d’installation en pneus pluie extrêmes. Seuls Christian Klien et Vitantonio Liuzzi ont réalisé deux tours du tracé brésilien. Timo Glock retourne en piste et est le premier à réaliser un tour chronométré lors de cette troisième séance d’essais libres. Il établit le temps de référence en 1:25.972, mais améliore le tour suivant en 1:24.642.Malgré la pluie, l’activité en piste est importante avec déjà une dizaine de voitures sur le tracé d’Interlagos. Cependant, les gros bras restent sagement dans leur garage, la moindre erreur pourrait leur coûter cher. Pendant ce temps, Nico Hülkenberg s’installe en tête de cette séance après avoir signé un chrono en 1:21.277, ce qui lui permet de devancer Vitaly Petrov et Sébastien Buemi. Au premier tiers de la session, Mark Webber, Sebastian Vettel, Lewis Hamilton et Jenson Button entrent en piste.Nico Hülkenberg continue d’impressionner sur cette piste humide. Il améliore sa meilleure performance et possède désormais plus d’une seconde et demi d’avance sur son plus proche poursuivant. Rappelons que le pilote Williams n’est toujours pas assuré de conserver sa place au sein de l’écurie de Grove l’année prochaine, tout comme le régional de l’étape Rubens Barrichello d’ailleurs.Quelques instants plus tard, Fernando Alonso montre qu’il faudra compter sur lui à Interlagos, quelle que soit la météo. Le pilote Ferrari réalise le meilleur temps provisoire en 1:20.200. Il devance Mark Webber et Nico Hülkenberg. Peu de temps après, Lewis Hamilton s’empare de la première place mais Fernando Alonso réplique immédiatement. Les deux anciens équipiers sont les premiers à passer en dessous de la barre des 1:20 dans cette séance.Souvent à l’aise sur son tracé national, Felipe Massa se hisse en première place et devance de 56 millièmes son équipier. Lewis Hamilton est troisième devant Sebastian Vettel, Sébastien Buemi et Mark Webber. Dans des conditions difficiles, Sébastien Buemi brille au volant de sa Toro Rosso. Le Suisse est actuellement cinquième à moins de trois dixièmes de Felipe Massa. Quelques instants plus tard, c’est Sebastian Vettel qui s’empare du meilleur temps en 1:19.500, alors que les mécaniciens de McLaren Mercedes s’affairent sur l’arrière de la monoplace de Lewis Hamilton.A 20 minutes de la fin de la séance, l’activité en piste se calme légèrement. Le ciel de Sao Paulo est de plus en plus gris et il ne serait pas étonnant que la pluie refasse son apparition sur le circuit d’Interlagos. Alors qu’il ne reste plus que 10 minutes d’essais, les pilotes commencent à ressortir lentement de la voie des stands. Robert Kubica s’empare ainsi du meilleur temps grâce à un tour réalisé en 1:19.191, mais Sebastian Vettel tente de répliquer dans les derniers instants de la session.Le pilote allemand se loupe dans le premier virage et Robert Kubica conserve donc son meilleur temps. Il devance Sebastian Vettel et Lewis Hamilton. Felipe Massa, Fernando Alonso, Vitaly Petrov, Sébastien Buemi, Nico Rosberg, Jenson Button et Rubens Barrichello complètent le Top 10.

    Résultats EL3:

    Pos
    Pilotes Equipes Temps
    Ecarts
    Trs
    1.
    Robert Kubica Renault 1:19.191  
    16
    2.
    Sebastian Vettel Red Bull 1:19.500
    + 0.309
    16
    3.
    Lewis Hamilton McLaren 1:19.536
    + 0.345
    18
    4.
    Felipe Massa Ferrari 1:19.735
    + 0.544
    9
    5.
    Fernando Alonso Ferrari 1:19.791
    + 0.600
    9
    6.
    Vitaly Petrov Renault 1:19.887
    + 0.696
    22
    7.
    Sébastien Buemi Toro Rosso 1:20.009
    + 0.818
    24
    8.
    Nico Rosberg Mercedes GP 1:20.056
    + 0.865
    12
    9.
    Jenson Button McLaren 1:20.164
    + 0.973
    26
    10.
    Rubens Barrichello Williams 1:20.320
    + 1.129
    13
    11.
    Mark Webber Red Bull 1:20.337
    + 1.146
    6
    12.
    Michael Schumacher Mercedes GP 1:20.421
    + 1.230
    17
    13.
    Kamui Kobayashi Sauber 1:20.452
    + 1.261
    22
    14.
    Nico Hulkenberg Williams 1:20.535
    + 1.344
    12
    15.
    Jaime Alguersuari Toro Rosso 1:20.541
    + 1.350
    27
    16.
    Vitantonio Liuzzi Force India 1:20.546
    + 1.355
    20
    17.
    Adrian Sutil Force India 1:20.613
    + 1.422
    20
    18.
    Nick Heidfeld Sauber 1:20.985
    + 1.794
    25
    19.
    Jarno Trulli Lotus F1 1:22.326
    + 3.135
    18
    20.
    Timo Glock Virgin 1:22.449
    + 3.258
    27
    21.
    Heikki Kovalainen Lotus F1 1:22.874
    + 3.683
    20
    22.
    Lucas Di Grassi Virgin 1:23.194
    + 4.003
    22
    23.
    Bruno Senna HRT F1 1:23.358
    + 4.167
    20
    24.
    Christian Klien HRT F1 1:23.650
    + 4.459
    19

     


    votre commentaire
  • Brésil -EL 1 & 2 : Déclarations pilotes

     

    Voici ce qu'ont dit les pilotes après la première journée du Grand Prix du Brésil.

     

    Sebastian Vettel  : " Je pense que c’était une très bonne journée même si ce n’est évidemment pas la chose la plus importante que d’être au top le vendredi soir. Il est évident que c’est beaucoup plus important d’être en tête samedi et surtout dimanche donc nous verrons. La voiture se comporte bien mais je ne suis pas encore à 100% heureux donc il y a moyen d’améliorer. Je n’ai pas eu le temps de décortiquer les temps au tour de chacun sur les longs runs mais en ce qui nous concerne, tout fonctionne bien. "

    Mark Webber  : " C’était une bonne journée de vendredi. Nous avons fait tout ce que nous voulions faire. La piste était assez bonne et donc nous avons pu nous mettre au travail dès le départ. Les conditions étaient bonnes aujourd’hui mais nous ne sommes pas trop sûr de ce que nous aurons demain dans le ciel donc nous allons devoir analyser toutes les données et anticiper toutes les éventualités. "

    Fernando Alonso  : " Comme d’habitude, il est très difficile de tirer des conclusions après les deux séances du vendredi. En fait, les Red Bull dominent toujours autant les journées du vendredi depuis sept courses donc il n’y a pas de grandes surprises. Pour nous, il sera important de rester devant les McLaren et les autres équipes qui pourraient venir se mélanger aux protagonistes pour le titre. J’entends pas là les Renault, les Williams et les Mercedes. Ensuite il faudra voir les prévisions météo qui annoncent de la pluie donc tout peut arriver. Il sera essentiel de bien gérer les pneus et le timing. Nous avons quelques mises à jour sur la voiture ici qui semblent aller dans le bon sens même si nous n’avons pas encore analysé les données en profondeur. Le changement de moteur entre les deux sessions était au programme de la journée donc en réalité, j’ai seulement perdu quelques tours à la fin des el1, c’est tout. "

    Felipe Massa : " Je suis allé un peu large sur le vibreur du virage numéro 2 et j’ai tout de suite remarqué que l’embrayage avait débrayé. Je n’ai rien pu faire, même pas rentrer aux stands. Rien de tout cela ne m’était encore arrivé avant et c’est seulement lorsque nous avons ramené la voiture au garage que nous avons découvrir qu’il s’agissait d’un problème électrique. C’est vraiment dommage parce que j’étais sur mon premier run en pneus tendres et je n’avais pas encore une bonne compréhension de leur fonctionnement. Dans l’ensemble, je pense que nous pouvons être compétitifs ce week-end. Bien sûr, les Red Bull sont très fortes, comme les McLaren et la pluie pourrait aussi s’inviter demain mais je ne m’attends pas à des problèmes particuliers avec les pneus. C’est vrai que je n’ai pas pu rouler beaucoup avec les tendres mais la première impression était bonne. La foule Brésilienne a répondu présente et c’était incroyable car ils sont restés là à chanter et danser tout au long de la journée ! Ils sont vraiment passionnés de Formule 1 et pour un pilote, être ici c’est vraiment un grand plaisir. Cela vous donne une motivation supplémentaire pour faire du mieux possible. "

    Lewis Hamilton  : " La voiture était bonne aujourd’hui mais je m’attendais à avoir un peu plus d’appuis. Pourtant, je suis optimiste pour les qualifications de demain surtout s’il pleut car la voiture de cette année est meilleure que celle de l’an dernier et l’an dernier, elle était excellente sous la pluie donc je suis certain que s’il pleut demain après-midi, nous pourrons faire quelque chose de bien. En termes de rythme sur le sec, les Red Bull semblent très rapides mais un certain nombre de facteurs peuvent entrer en jeu et cela dès demain matin donc nous verrons. "

    Jenson Button  : " Nous avons passé un certain temps à travailler sur l’équilibre aujourd’hui. La voiture se comporte bien dans les virages à haute vitesse mais nous devons encore travailler sur ceux qui sont plus lents car c’est là que nous perdons du temps par rapport à la concurrence. Vers la fin de la journée, avec plus de carburant à bord, nous avions une voiture plus homogène et plus stable mais cela me parait normal. Je pense que notre voiture est bonne sur le sec donc s’il pleut demain, il sera très important d’avoir une course sur le sec dimanche. "

    Nico Rosberg  : " Nous avons fait quelques changements sur les réglages entre les deux séances d’aujourd’hui et nous avons eu raison. Par conséquent, je suis convaincu que nous avons un bon set-up pour les qualifications de demain si celles-ci se courent sur le sec. Mais la pluie est annoncée donc il faudra aviser. Quoi qu’il en soit, je suis impatient car s’il pleut, nous devrions être encore plus forts. "

    Michael Schumacher  : " Nous avons eu deux problèmes lors des séances d’essais libres d’aujourd’hui et nous n’avons pas pu compléter le programme que nous avions en tête. Bien entendu, j’aurais souhaité être un peu plus proche des meilleures équipes mais malheureusement l’écart semble être un peu plus grand que lors des dernières courses. La piste elle-même s’est beaucoup améliorée depuis ma dernière apparition ici en 2006. Dans l’ensemble, je pense que nous devrions être en mesure de nous améliorer avant les qualifications. "

    Robert Kubica  : " Nous avons semblé compétitifs lors de chacune des séances, mais l’expérience montre que les temps du vendredi ne pas reflètent pas toujours la réalité. Nous devons donc rester prudents. Le but, d’ici demain, sera d’améliorer l’équilibre de la voiture parce qu’il n’était pas idéal aujourd’hui. J’ai eu du mal avec une certaine inconstance et très peu d’adhérence. Aucun des changements réalisés n’a permis de faire un pas en avant significatif, nous devons donc travailler ce soir pour réaliser davantage de progrès. Bien que le circuit ait été assez glissant au début, le niveau d’adhérence a augmenté rapidement et cela nous a donné une base fiable pour nos essais. "

    Vitaly Petrov  : " Nous avons perdu du temps ce matin à cause de mon accident et cela a eu des conséquences sur la séance de l’après-midi. La journée a été difficile pour moi, mais j’ai beaucoup apprécié ce circuit, qui présente de nombreux défis. Nous devrons travailler dur pour pouvoir surmonter les problèmes rencontrés aujourd’hui. "

     

    Rubens Barrichello : " Aujourd’hui, la journée s’est bien passée. Nous avons travaillé sur différents set-up de la voiture, nous avons apporté des améliorations et tout fonctionne donc je pense que demain après-midi lors des qualifications, la voiture ira plus vite. A en croire les prévisions météo pour demain, il devrait pleuvoir donc nous devons nous préparer à cela. "

    Nico Hulkenberg : " Tout le monde semble être assez compétitif ici donc je pense que demain, entrer dans le top dix pourrait être assez difficile. Personnellement, je n’ai pas eu de tour clair avec les pneus tendres et un faible niveau de carburant dans la voiture donc je ne connais pas ma vitesse réelle. Toutefois, le reste s’est bien passé donc nous devons attendre, continuer à améliorer la voiture et nous verrons bien. "

    Kamui Kobayashi  : " Je pense que notre performance générale est très bonne mais je ne suis pas encore satisfait de ma voiture. Nous devons trouver le juste équilibre car elle est encore trop vireuse. De plus, je m’attendais à trouver un peu plus de grip avec les pneus tendres. Au moins, le crash en fin de première séance ne m’a pas coûté trop de temps de piste. Nous avons pu boucler notre programme comme prévu. "

    Nick Heidfeld : " Je suis très satisfait parce que je ne m’attendais pas du tout à être là où je suis ce soir. Les temps au tour sont bons et les longs runs se déroulent plus que bien avec un meilleur temps en huitième position. Je pense avoir fait un grand pas en avant ici sur la mise en place de la voiture. "

    Adrian Sutil : " Aujourd’hui, nous avons raisonnablement entamé notre week-end sans rencontrer de problèmes majeurs et nous avons pu faire des prestations solides lors des deux séances d’essais de la journée. Nous avons bouclé notre programme habituel avec des runs plus ou moins longs selon le type de pneumatiques et nous avons beaucoup d’informations à étudier pendant la nuit. Fait inhabituel pour cette piste, il y avait pas mal d’adhérence dès les premières minutes donc nous n’avons pas été obligés d’attendre que la piste se gomme pour pouvoir commencer à travailler. "

    Vitantonio Liuzzi : " Globalement, tout s’est plutôt bien passé aujourd’hui au cours des deux séances. Nous avons encore besoin de travailler sur le set-up car nous sommes sur le genre de piste ou c’est difficile d’obtenir les bons réglages avec deux secteurs rapides, le 1 et le 3, et un lent à savoir le deuxième. Nous avons eu un problème avec l’aileron arrière soufflé (le f-duct) mais nous l’avons résolu dans l’après-midi. Nous avons encore besoin de comprendre le fonctionnement des pneumatiques pour améliorer l’équilibre mais sans cela, tout va bien. "

    Sébastien Buemi  : " La journée s’est bien déroulée, mis à part un problème avec les freins au début de l’après-midi. Quand vous freinez en bout de ligne droite et que la pédale ne veut pas s’enfoncer, vous ne ressentez pas un sentiment agréable croyez moi. Je suis donc revenu aux stands ou l’équipe a fait un excellent travail, très rapide, pour me permettre de repartir. Après avoir terminé mon programme, j’avais une meilleure lecture de la performance de mes pneus sur les longs runs. Désormais, il va falloir analyser tout ce que nous avons appris aujourd’hui. "

    Jaime Alguersuari : " Ce fut une journée difficile au cours de laquelle je me suis débattu avec ma monoplace qui sous-virait beaucoup. Par moment, elle survirait même donc ce n’était vraiment pas facile de faire un bon temps sur le sec. Nous allons devoir améliorer tout cela avant demain en espérant que cela aille mieux. En ce qui concerne l’incident avec Schumacher, j’ai essayé de garder ma ligne lorsqu’il est arrivé derrière moi dans le virage numéro 1 mais il a tellement serré que nous nous sommes touchés. "


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique