• Corée - EL1 & EL2 : Déclarations Pilotes

    Voici ce qu'ont dit les pilotes après les Essais 1&2 du Grand Prix de Corée du Sud

    Red Bull

    M.Webber: « La piste a beaucoup changé aujourd'hui, c'est un endroit totalement nouveau et c'était très glissant dans la première séance. C'est devenu meilleur au fur et à mesure que la journée avançait, mais c'est la même chose pour tout le monde, et nous devons nous concentrer sur notre programme.C'était une journée positive et la voiture se comporte bien. Il y avait beaucoup d'informations à recueillir et nous avons plutôt réussi cela. Nous sommes satisfaits des performances d'aujourd'hui et maintenant nous nous concentrons pour être prêts demain.C'est agréable de rouler ici, il y a des portions uniques et c'est toujours un challenge pour un pilote de découvrir un nouveau circuit. L'entrée et la sortie des stands sont un peu difficiles, mais à part ça, ils ont fait un travail remarquable et je n'ai rien à critiquer. »

    S.Vettel: « Ça glissait beaucoup aujourd'hui, c'était assez fun ! Le temps en piste était plus utile cet après-midi, mais j'ai eu une crevaison au début de la séance, ce qui a affecté notre roulage. J'ai dû passer sur les pneus tendres très tôt et ils n'étaient pas adaptés aux conditions. Mais ce n'est pas si mauvais.Je pense que l'entrée des stands est un peu dangereuse ici parce que c'est à l'aveugle et que si quelqu'un va dans les stands, il sera plus lent que les autres. Si on tente de doubler et qu'on va aux stands, ce pourrait être difficile. Je pense que les qualifications seront bonnes. Mark a eu un bon après-midi et il semblait rapide, le premier secteur n'est pas pour nous, mais nous nous rattrapons dans les deux autres. »

    McLaren

    J.Button: « Notre voiture est assez performante ici et j'aime ce circuit, c'est fun et les enchainements sont bons. Même si c'était difficile au début parce que c'était glissant, je sens que nous avons vite eu de l'adhérence. Il y a juste beaucoup de poussière, c'est le seul problème.J'ai perdu un peu de temps dans l'après-midi, ce qui est décevant parce que je n'ai pu pas roulé avec beaucoup de carburant. La voiture a surchauffé, donc je suis allé tout de suite dans les stands parce qu'elle commençait à fumer, et nous avons perdu du temps pour la refroidir. A part ça, la journée a été bonne.Nous sommes très bons dans le premier secteur, comment les gens s'y attendaient à mon avis, mais nous sommes également bons dans les deux autres secteurs, ce qui est encourageant pour nous. J'attends vraiment la suite du week-end avec impatience. »

    L.Hamilton: « Ce matin, la piste était extrêmement poussiéreuse, donc tous les pilotes glissaient beaucoup. Mais l'évolution de la piste au cours de la journée a été énorme, donc la piste semble assez bonne maintenant, même s'il reste beaucoup de poussière hors trajectoire.Nous semblons rapides dans les lignes droites, et plutôt rapides dans le deuxième et le troisième secteur également, ce qui est encourageant. La piste est très rapides, et il faut une bonne voiture ici, ce que je sens que nous avons. Nous avons passé la journée a évaluer de nouveaux développements. Les chronos suggèrent que nous sommes aussi rapides que les Red Bull, mais les Renault et les Ferrari sont également rapides, donc les qualifications pourraient être bonnes pour le piste qui attaquera le plus sur son tour. »

    Ferrari

    F.Alonso: « C'est agréable de rouler sur cette piste, elle est très intéressante avec trois secteurs différents les uns des autres.Dans le premier, il faut une très bonne vitesse de pointe, dans le deuxième il y a des virages rapides, alors que dans le troisième ils sont lents. Il sera intéressant de voir les choix de réglages des équipes pour les qualifications et la course.J'aime la partie du virage 4 au 6, avec beaucoup de trajectoires différentes et des possibilités de dépassements. Ça me rappelle le dernier secteur d'Istanbul. Pour le moment, il n'y a rien de négatif à remarquer, à part le fait que les pneus se dégradent rapidement, ce qui était prévisible sur une surface totalement nouvelle. Il ne sert à rien de s'inquiéter parce que la situation va s'améliorer avant dimanche et que nous sommes tous plus ou moins dans la même situation. Comme d'habitude, les Red Bull semblent très rapides et les McLaren semblent très fortes. En fait, Hamilton s'est qualifié à la troisième place à Suzuka et je pense qu'il est l'un des favoris sur ce circuit. Je pense que la situation est différente du Japon, où les leaders du championnat étaient clairement favoris. Ici, nous et McLaren, nous pouvons faire quelque chose d'intéressant.Plusieurs paramètres vont rendre les choix différents pour la suite du week-end: l'évolution de la piste pourrait même changer les rapports sur lesquels ont prend les virages et le niveau d'appuis. Il y a également un risque de pluie dimanche. Sur une nouvelle piste, nous n'avons aucune base: le travail d'équipe sera plus important qu'ailleurs. »

    F.Massa: « J'aime cette piste.Elle est très longue avec des virages variés. Certaines portions ressemblent à des circuits traditionnels, alors que d'autres sont proches de circuits urbains. Le virage 11 est compliqué parce qu'il y a presque deux virages un en, et un changement de direction juste après. J'ai eu un peu de mal à trouver de bons réglages, surtout pour bien faire travailler les pneus, qui se détérioraient rapidement. La situation va continuer à progresser donc il est difficile de dire où nous sommes par rapport aux autres, mais le sentiment général est que nous pouvons être rapides.J'ai roulé sans le F-Duct dans la matinée, mais clairement il le faut ici: il donne un avantage en ligne droite. J'ai également un peu de survirage mais je pense que c'est normal dans ces conditions. On peut vraiment améliorer les réglages de la voiture. C'est bien d'avoir pu découvrir cette piste dans le simulateur parce que la réalité correspond aux références de Maranello. »

    Renault

    R.Kubica: « Au début de la journée, la piste était très glissante et nous nous y attendions car l'asphalte était neuf et personne n’y avait roulé avant. Son évolution a été importante, cependant, et la piste était meilleure à chaque relais.A la fin de l’après-midi, les conditions étaient alors plutôt bonnes. Nous avons testé plusieurs choses lors des deux séances et il nous faut maintenant décider de la meilleure manière de poursuivre le week-end, tout en essayant d’extraire encore un peu plus de la monoplace. »

    V.Petrov: « La piste était très sale aujourd’hui, ce matin comme cet après-midi, mais elle s’est constamment améliorée. Nous apprenons encore à l’apprivoiser et il n’a pas été facile de trouver l’adhérence, tout comme un bon set-up.Le circuit est agréable, la surface très plane, et la course promet d’être intéressante car la dégradation des pneumatiques semble importante. Il nous reste beaucoup de travail mais notre rythme n’est pas mauvais et nous devrons continuer à travailler de la même manière demain. »

    Mercedes

    M.Schumacher: « La piste est très bonne et j'ai aimé rouler aujourd'hui. Évidemment, une nouvelle piste avec un asphalte totalement neuf a besoin de gomme, mais ça s'est énormément amélioré au cours de la journée.Je suis agréablement surpris par le circuit. C'est très exigeant et difficile, c'est un vrai challenge. La journée a été bonne pour nous et nous avons pu travailler en piste. C'est assez bon au niveau des performances et j'aimerais être dans le top 10 en qualifications et marquer des points en course. »

    N.Rosberg: « La piste est agréable et ce devrait être sympa en course, avec de longues lignes droites et des épingles où on peut doubler.Le niveau d'adhérence était bon après quelques tours, et je m'attendais à ce que ce soit plus glissant.Nous avons bien travaillé sur les réglages et la voiture est similaire aux courses précédentes donc il n'y a pas de problème particulier. Le graining que nous avons vu aujourd'hui pourrait donner une course intéressante. Nous allons continuer à travailler dans la soirée pour préparer les qualifications. »

    Williams

    R.Barrichello: « Nous avons eu une journée acceptable. La piste s'améliore en permanence. Nous avons commencé à rouler avec beaucoup de carburant assez tôt, donc je ne pense pas que nos chronos sont très représentatifs. »

    N.Hülkenberg: « La piste est plutôt agréable, j'aime rouler ici.Nous avons eu une bonne première séance mais nous avons fait des changements de réglages pour l'après-midi qui ne nous ont pas fait progressé.Le comportement de la voiture était différent et j'ai eu du mal à faire un bon chrono. Nous étions rapides toute la matinée donc nous allons faire machine arrière pour progresser. »

    Sauber

    N.Heidfeld: « Nous pensions que la piste aurait très peu d'adhérence au début, mais c'était encore plus faible que ce que l'on avait prévu.Les premiers chronos étaient autour des deux minutes, mais la poussière a commencé à se réduire, la gomme s'est déposée et le circuit est devenu fun. Le tracé est agréable, avec de bons enchainements de virages. Il faut bien prendre le premier pour prendre les autres, et j'aime ça.Les pneus les plus durs mettent du temps à chauffer, et même en pneus tendres, le premier tour n'est pas le plus rapide. Très peu de temps après avoir atteint la bonne température, les pneus ont du graining. J'espère que ce problème va se régler quand la gomme va se déposer.Je suis content que nous ayons eu une journée sans problème pour travailler sur les réglages. Nous avons appris beaucoup de choses et je sais que nous pouvons progresser. »

    K.Kobayashi: « La piste est assez agréable. C'est difficile, et le dernier secteur est compliqué mais agréable. Le seul problème est que la surface est trop glissante. Le graining est important avec les deux composés.Dans la première séance, nous avons débuté mon programme assez tôt avant, l'amélioration des conditions de piste, et mes pneus étaient totalement finis. C'est pour cela que je n'ai pas roulé à la fin. »

    Force India

    A.Sutil: « Découvrir la piste a été un vrai plaisir aujourd'hui . C'est agréable, avec de beaux virages, surtout dans le dernier secteur, avant la ligne droite. Pour une piste moderne, elle a beaucoup de caractère et une fois que l'adhérence est venue, c'était fun de rouler ici.C'est devenu plus rapide en cours de journée et nous savons que ça va encore s'améliorer donc une partie du challenge était de s'adapter à ces changements. Nous avons eu un bon programme aujourd'hui pour découvrir la piste, et tout s'est passé comme prévu. Je n'ai pas fait des relais très longs mais nous avons des données utiles. C'était une bonne journée. »

    V.Liuzzi: « La piste est très intéressante et agréable,. L'adhérence était très faible dans les 15 premières minutes, c'était dur de rester en piste, mais après ça allait et ça s'est amélioré en permanence. Hors de la trajectoire, ça reste très sale et glissant. En course, les dépassements seront difficiles parce que si on a pas de gomme, on glisse.Le programme s'est bien passé, nous avons juste eu un petit problème dans le dernier secteur sur le dernier tour de la journée, quand la voiture a tiré sur un côté, mais ce n'est rien d'inquiétant et nous n'avons pas perdu beaucoup de temps.Il est difficile d'avoir une idée claire sur les pneus pour le moment parce que le graining est énorme et je pense que tout le monde souffre sur les relais longs, surtout en pneus tendres. Dans l'ensemble, je pense que nous avons une bonne idée de l'équilibre et du choix à faire dans les réglages avec les deux composants, donc c'est un bon début de week-end. »

    Toro Rosso

    S.Buemi: « Le simulateur que nous avons eu pour cette course a été très réaliste, donc nos préparatifs ont été utiles. Même si j'ai passé du temps à tester des nouveautés ce matin, j'ai pu gagner du temps dans l'après-midi, grâce au simulateur. L'équilibre de la voiture est bon et le long relais était meilleur que prévu, donc je sens que nous pourrons être rapides dimanche. Pour les qualifications, le relais d'aujourd'hui n'était pas mauvais mais je pense que nous pouvons améliorer les réglages et améliorer notre connaissance de la piste.Les chronos vont tomber demain avec l'amélioration de la piste mais ça ne change pas notre position. J'aime le dernier virage: c'est bien parce que c'est un virage où il faut prendre un risque, ce qui peut être un peu dangereux avec les murs des deux côtés. Les autres parties sont intéressantes, avec des trajectoires différentes. »

    J.Alguersuari: « C'est toujours intéressant de découvrir un nouveau circuit. Comme prévu, c'était très sale ce matin et ça s'est amélioré toute la journée, ce qu'on a vu dans les chronos. Il y a encore des virages sales ou avec de l'asphalte plus haut que les vibreurs. Nous n'avons pas eu de problème aujourd'hui et maintenant nous avons beaucoup de données à analyser, donc nous devons trouver la bonne direction pour demain. Le simulateur était très proche de la réalité et les chronos correspondent aux attentes. Dans l'ensemble, c'est un bon circuit: rapide avec beaucoup de murs, mais intéressant. »

    Lotus

    J.Trulli: « C'était une journée assez difficile pour moi, j'ai l'impression que pas mal de choses qui pouvaient mal se passer se sont mal passées, mais les mécaniciens ont fait du bon travail pour réparer la boîte de vitesses deux fois et que je puisse faire quelques tours. J'ai appris le circuit assez vite, et en pneus tendres la voiture était bonne quand l'adhérence s'améliorait, ce qui m'a aidé à améliorer mes chronos tour après tour.Dans l'ensemble, je pense que c'est un bon circuit. J'ai besoin de rouler pour savoir vraiment où je peux attaquer, et nous allons travailler ce soir sur les réglages pour demain et dimanche, donc je pense que ça va aller. »

    H.Kovalainen: « C'était une bonne journée pour moi.Je tiens à féliciter les organisateurs pour avoir tout fait pour que le circuit soit prêt pour nous, surtout quand on pense aux inquiétudes de certains avant, et c'était bien de voir autant de supporters un vendredi. Je pense que c'est très bien pour ce week-end et pour les prochaines courses ici.En piste, nous avons eu une bonne journée. Nous avons trouvé une direction claire dans les réglages et notre rythme est bon par rapport à nos rivaux directs, donc je pense que nous sommes dans une bonne position. J'ai apprécié cette journée.La partie rapide au début du deuxième secteur est assez cool, et il y a des virages difficiles dans le troisième secteur. Je pense qu'on verra quelques dépassements dans le premier secteur, où on a de longues lignes droites et des virages serrés, donc même si ce n'est pas difficile, je pense qu'on y verra du spectacle.Il faut faire attention à l'entrée des stands parce que c'est serré, et ceux qui sont sur un tour rapide doivent garder un œil sur ceux qui rentrent aux stands, mais je suis certain que nous allons bien gérer ça. »

    Virgin

    T.Glock: « J'aime vraiment cette piste. C'est très technique et intéressant, avec tout ce qu'un pilote aime: de longues lignes droites, des épingles où on peut doubler, un dernier secteur étroit et le tout forme un tour assez excitant.Encore une fois, nous avons manqué de chance en pneus tendres mais avec les durs, ce n'est pas mauvais. Nous avons perdu du temps dans le trafic mais dans l'ensemble ce n'était pas une mauvaise journée. »

    L.di Grassi(EL2): « Ma première séance en Corée s'est bien passée et j'aime vraiment la piste.J'ai débuté mon programme cet après-midi et je suis rapidement entré dans le rythme. Nous avons quelques nouveautés pour demain, et je serai plus à l'aise sur la piste, donc je pense que nous pourrons faire mieux. »

    J.Ambrosio(EL1): « C'était bien pour moi de découvrir la piste. C'était vraiment sale au début, mais ça s'est amélioré durant la séance et chaque tour était meilleur que le précédent.J'ai fait beaucoup de tours mais vu que la piste était sale, j'ai pu découvrir de nouvelles choses comme des essais de départ, ce que je n'avais jamais fait avant. J'apprends en permanence et c'est mon but lors des quatre journées d'essais que je fais pour Virgin Racing. »

    HRT

    B.Senna: « Ce n'était pas une journée productive pour nous .Dans la première séance, nous avons eu une casse technique et j'ai dû arrêter la voiture. Il a fallu changer certaines pièces sur la voiture et c'est pour cela que je n'ai fait qu'un seul tour chronométré dans l'après-midi.Les mécaniciens ont fait du bon travail pour réparer la voiture avant la fin de la séance. Maintenant nous devons nous concentrer sur demain, où j'espère que ça se passera mieux. »

    S.Yamamoto: « C'est le premier Grand Prix de Corée et la première course pour tout le monde ici. Comme prévu, la piste était très glissante dans la matinée mais le niveau d'adhérence s'est amélioré. Nous avons beaucoup roulé et nous avons recueilli beaucoup de données. Nous nous sommes adaptés aux deux types de pneus pour la course. Maintenant nous devons travailler pour demain. »


    votre commentaire
  • Corée EL2 : Webber domine devant Hamilton


     

    Mark Webber a signé le meilleur temps dans la deuxième séance d'essais libres en Corée. Les cinq prétendants au titre sont à l'avant.

    Résumé EL2 :
    Les pilotes vont fouler la piste sud-coréenne pour la seconde fois à l’occasion de cette deuxième séance d’essais libres. La température de l’air est de 23°C, celle de la piste de 33°C, avec un taux d’humidité de 43% et une force du vent de 1,2 m/s.Comme ce matin à Yeongam, Lewis Hamilton se hisse rapidement en tête de la séance en 1:42.064. Après une première séance d’essais libres assez discrète, comme c’est généralement le cas pour Ferrari les vendredis matin, Fernando Alonso pointe le bout de sa Ferrari en haut de la feuille des temps : 1:40.167 pour l’Espagnol.A l’inverse des Grands Prix précédents, l’activité ne cesse pas sur le circuit de Yeongam. A mesure que les pilotes continuent de tourner, la gomme se dépose sur la piste. Le niveau d’adhérence par conséquent augmente et le tracé devient plus rapide. Cela permet à Lewis Hamilton de déloger Fernando Alonso pour 19 millièmes de mieux.Michael Schumacher est également très en verve cet après-midi sur le tracé sud-coréen. Il augmente la cadence pour un dixième de mieux, avant d’être délogé par Jenson Button pour seulement trois millièmes. Le septuple champion du monde espère faire mieux qu’à Suzuka ce week-end.Une nouvelle fois, les pilotes Red Bull Racing trustent les deux premières places du classement. Muni de pneus tendres, Sebastian Vettel claque un impressionnant 1:39.204, reléguant ses premiers poursuivants à plus de huit dixièmes. C’est cependant sans compter sur la fougue de son équipier Mark Webber : 1:38.839 en pneus durs !Lewis Hamilton relativise la rapidité des Red Bull Racing, qui semblaient survoler la séance. Le pilote britannique relègue Mark Webber à plus d’une demi-seconde. On commence ainsi à se rapprocher des prévisions effectuées en 1:35.000. Fernando Alonso abaisse d’ailleurs encore la marque d’un dixième en 1:38.132, alors que le leader du championnat part en tête-à-queue.Sans changer de pneumatiques pour autant, Mark Webber se rattrape par après en réalisant le meilleur temps en 1:37.942. A l’arrière, Bruno Senna n’a pas encore pris la piste après avoir souffert d’une rupture de suspension en fin de séance ce matin. Lotus devance toujours les deux autres nouvelles équipes, grâce à la 19ème place de Heikki Kovalainen.Après une première heure fort agitée, la fin de cette seconde séance d’essais libres est relativement calme. La majorité des pilotes termine la journée par une simulation de course, avec une voiture chargée en essence. Vitantonio Liuzzi conclut lui ses essais sur un souci technique qui le contraint à ranger sa voiture sur les bas-côtés.Quelques instants plus tard, la séance est terminée. Mark Webber a conservé le meilleur temps en 1:37.942 devant Fernando Alonso et Lewis Hamilton. Robert Kubica, Jenson Button, Felipe Massa, Sebastian Vettel, Vitaly Petrov, Nico Rosberg et Kamui Kobayashi complètent le Top 10.

    Résultats EL2:

    Pos
    Pilotes Equipes Temps
    Ecarts
    Trs
    1.
    Mark Webber Red Bull 1:37.942  
    22
    2.
    Fernando Alonso Ferrari 1:38.132
    + 0.190
    29
    3.
    Lewis Hamilton McLaren 1:38.279
    + 0.337
    28
    4.
    Robert Kubica Renault 1:38.718
    + 0.776
    28
    5.
    Jenson Button McLaren 1:38.726
    + 0.784
    18
    6.
    Felipe Massa Ferrari 1:38.820
    + 0.878
    32
    7.
    Sebastian Vettel Red Bull 1:39.204
    + 1.262
    22
    8.
    Vitaly Petrov Renault 1:39.267
    + 1.325
    28
    9.
    Nico Rosberg Mercedes GP 1:39.268
    + 1.326
    28
    10.
    Kamui Kobayashi Sauber 1:39.564
    + 1.622
    26
    11.
    Nick Heidfeld Sauber 1:39.588
    + 1.646
    25
    12.
    Michael Schumacher Mercedes GP 1:39.598
    + 1.656
    26
    13.
    Rubens Barrichello Williams 1:39.812
    + 1.870
    34
    14.
    Vitantonio Liuzzi Force India 1:39.881
    + 1.939
    27
    15.
    Adrian Sutil Force India 1:39.971
    + 2.029
    22
    16.
    Nico Hulkenberg Williams 1:40.478
    + 2.536
    29
    17.
    Jaime Alguersuari Toro Rosso 1:40.578
    + 2.636
    29
    18.
    Sébastien Buemi Toro Rosso 1:40.896
    + 2.954
    32
    19.
    Heikki Kovalainen Lotus F1 1:42.773
    + 4.831
    28
    20.
    Jarno Trulli Lotus F1 1:42.801
    + 4.859
    19
    21.
    Timo Glock Virgin 1:43.115
    + 5.173
    26
    22.
    Lucas Di Grassi Virgin 1:44.039
    + 6.097
    29
    23.
    Sakon Yamamoto HRT F1 1:45.166
    + 7.224
    19
    24.
    Bruno Senna HRT F1 1:46.649
    + 8.707
    3

     


    votre commentaire
  • Corée EL1 : Hamilton devant Kubica


     

    Lewis Hamilton a signé le meilleur temps dans la toute première séance d'essais en Corée du Sud. McLaren et Red Bull sont dans le coup mais Ferrari souffre.

    Résumé EL1:
    La première séance d’essais libres du Grand Prix de Corée du Sud débute sous une météo clémente. La température de l’air est de 19°C, celle de la piste de 25°C, avec un taux d’humidité de 65% et une force du vent de 1,2 m/s.Tous les pilotes effectuent un tour d’installation à l’ouverture de la piste. Tous se plaignent de l’état du circuit, extrêmement glissant. Le premier temps de référence tombe assez rapidement, après seulement dix minutes, grâce à Jaime Alguersuari en 2:16.178.La piste étant toute neuve, l’asphalte ayant même été posé il y a peu de temps, ces deux premières journées permettront de déposer un peu de gomme sur le circuit afin d’augmenter son niveau d’adhérence. Encore faut-il que les pilotes sortent pour rouler, ce qui commence à se faire au premier tiers de la séance.Michael Schumacher augmente ainsi sensiblement la cadence en 1:50.140. Le septuple champion du monde espère réaliser un week-end encore meilleur qu’à Suzuka, où il avait terminé meilleur des autres, sixième derrière les cinq ténors du championnat.Quelques minutes plus tard, le meilleur temps passe déjà en 1:45.723 avec Mark Webber. Les équipes s’attendent encore à une amélioration d’une quinzaine de secondes par rapport à ce chrono au fur et à mesure que la piste augmentera en adhérence.A la mi-séance, les pilotes roulent relativement beaucoup sur le nouveau circuit de Yeongam. Felipe Massa est le plus assidu avec 13 tours parcourus, alors que le meilleur temps revient à Nico Hülkenberg en 1:44.509.Comme à Singapour et à Suzuka, Jérôme d’Ambrosio est également de sortie pour son troisième Grand Prix avec Virgin en tant que pilote d’essais. Cette fois-ci, le pilote belge part au même niveau que les autres pilotes dans la compréhension de la piste. Pendant ce temps, signe que le niveau d’adhérence s’améliore, Jenson Button augmente la cadence en 1:43.096 alors que les pilotes commencent à prendre la bonne trajectoire.A 27 minutes de la fin de la séance, Lewis Hamilton est le seul pilote à ne pas encore avoir enregistré un temps. Le Britannique a juste huit tours à son compteur. En piste, Bruno Senna est victime d’une rupture de suspension et range sa voiture dans un dégagement, provoquant le premier drapeau jaune de la matinée.Il faut attendre les dix dernières minutes pour voir Lewis Hamilton sortir enfin en piste, après que ses mécaniciens aient longuement travaillé sur sa monoplace. En tête de la séance, Nico Rosberg abaisse la marque en 1:42.532 avant d’être délogé par Lewis Hamilton, qui s’est rapidement mis dans le rythme.Le Britannique termine d’ailleurs en tête de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Corée du Sud en 1:40.887. Il devance de moins d’un dixième Robert Kubica. Nico Rosberg est troisième devant Sebastian Vettel, Jenson Button, Michael Schumacher, Mark Webber, Nick Heidfeld, Nico Hülkenberg et Rubens Barrichello qui complètent le Top 10.

    Résultats EL1:

     

    Pos
    Pilotes Equipes Temps
    Ecarts
    Trs
    1.
    Lewis Hamilton McLaren 1:40.887  
    15
    2.
    Robert Kubica Renault 1:40.968
    + 0.081
    18
    3.
    Nico Rosberg Mercedes GP 1:41.152
    + 0.265
    21
    4.
    Sebastian Vettel Red Bull 1:41.371
    + 0.484
    18
    5.
    Jenson Button McLaren 1:41.940
    + 1.053
    16
    6.
    Michael Schumacher Mercedes GP 1:42.022
    + 1.135
    25
    7.
    Mark Webber Red Bull 1:42.202
    + 1.315
    23
    8.
    Nick Heidfeld Sauber 1:42.293
    + 1.406
    18
    9.
    Nico Hulkenberg Williams 1:42.678
    + 1.791
    21
    10.
    Rubens Barrichello Williams 1:42.883
    + 1.996
    23
    11.
    Vitaly Petrov Renault 1:42.896
    + 2.009
    22
    12.
    Felipe Massa Ferrari 1:43.054
    + 2.167
    25
    13.
    Kamui Kobayashi Sauber 1:43.309
    + 2.422
    20
    14.
    Adrian Sutil Force India 1:43.602
    + 2.715
    18
    15.
    Fernando Alonso Ferrari 1:43.928
    + 3.041
    21
    16.
    Sébastien Buemi Toro Rosso 1:43.940
    + 3.053
    23
    17.
    Vitantonio Liuzzi Force India 1:44.887
    + 4.000
    21
    18.
    Jaime Alguersuari Toro Rosso 1:45.161
    + 4.274
    26
    19.
    Timo Glock Virgin 1:45.588
    + 4.701
    20
    20.
    Jerome D'Ambrosio Virgin 1:46.613
    + 5.726
    17
    21.
    Heikki Kovalainen Lotus F1 1:47.115
    + 6.228
    22
    22.
    Sakon Yamamoto HRT F1 1:50.347
    + 9.460
    29
    23.
    Bruno Senna HRT F1 1:50.821
    + 9.934
    15
    24.
    Jarno Trulli Lotus F1 1:51.701
    + 10.814
    11

     


    votre commentaire
  • Corée du Sud: Le Circuit

     

    L’arrivée d’un nouveau circuit au calendrier de la F1 est toujours un événement particulier. Le Grand Prix de Corée qui se déroulera à Yeongam a tous les ingrédients nécessaires pour être une course divertissante.

    Le sens du tracé va à l’inverse des aiguilles d’une montre et présente une belle gamme de virages, de longues lignes droites et qui offre de réelles opportunités de dépassement. Quels sont les défis auxquels l’équipe doit faire face lorsqu’il s’agit d’apprendre et de comprendre un nouveau circuit ? De quelle manière l’équipe se prépare-t-elle pour aborder l’inconnu ?

    « Les premiers préparatifs ont débuté il y a pas mal de temps, lorsque la FIA a mis à la disposition des équipes une carte détaillée du circuit, » explique l’Ingénieur Chef du Renault F1 Team, Alan Permane. « Nous avons pu créer une représentation digitale à partir de ce document et nous avons ensuite demandé à nos pilotes d’y ajouter ce qu’ils pensaient être la bonne trajectoire de course. »

    Une fois le tour virtuel en place, l’équipe a passé un mois à faire des simulations pour prendre un peu d’avance et commencer à travailler sur la mise au point requise par Yeongam. « Les simulations nous ont permis d’évaluer l’appui aérodynamique optimum, le set up de la suspension, la garde au sol et même l’impact des niveaux d’essence sur le temps au tour, » confirme Alan. « Il reste pas mal d’inconnues, comme par exemple le niveau d’adhérence de la surface, les bosses, ou l’inclinaison des virages. Néanmoins, nous avons tout de même une idée assez claire de la mise au point requise avant même d’arriver au circuit. »

    Qu’ont révélé les simulations ? Le temps au tour estimé est de 1min 44s. Les voitures seront à fond durant 55% du tour et sur les freins 20% du tour. La vitesse moyenne sera de 195km/h atteignant jusqu’à 315km/h sur la ligne droite longue de 1.15km entre les virages deux et trois. En ce qui concerne les virages, le huit est surement le plus rapide du tour, il sera pris à 235km/h, tandis que le virage trois est le plus lent, il sera pris à tout juste 65km/h, selon les estimations.

    En savoir déjà autant sur le circuit signifie que les ingénieurs pourront travailler sur leur programme habituel pour les essais libres du vendredi tandis que les pilotes devront tout de même faire plus de roulage que d’habitude en EL1 pour apprendre le circuit. Pour les ingénieurs, une des priorités sera de déterminer les rapports de boîte de vitesses, surtout pour les deuxième, troisième et quatrième rapports. Même si les ratios pour les EL1 sont déjà choisis, les mécaniciens peuvent s’attendre à une pause déjeuner bien remplie si des changements sont nécessaires en vue des EL2.

    Concernant la mise au point aérodynamique, le set up ne sera pas très différent de celui de Suzuka : « Les appuis nécessaires seront plutôt élevés et nous planifions de rouler avec le même package d’ailerons utilisé à Suzuka, » explique Alan. « Il y a quelques virages rapides tels que les virages sept et huit qui me rappellent les virages cinq et six de Sepang. Ils requièrent des changements de direction rapides et nous nous attendons à ce que le virage sept soit pris à fond, le virage huit presque à fond. Il sera également important de maximiser le f-duct dans les longues lignes droites car celles-ci offrent de bonnes opportunités de dépassement dans les virages un et trois. »

    Une autre caractéristique significative du tour est le nombre de virages lents et techniques comme la séquence des virages quatre à six ou les virages 15 et 16 vers la fin du tour. Un bon équilibre au passage de ces virages sera important pour réaliser une bonne performance. « Une voiture vive pour bien négocier les entrées et une bonne traction sont nécessaires pour passer ces secteurs, » confirme Alan. « Il est important que la voiture soit efficace dans ce genre de virages car c’est à ces endroits que l’on peut gagner le plus de temps. »

     
    Le Circuit:
     

    - Ditance: 5,621km x 55 tours = 309,155km
    - Vitesse maximale: 310km/h
    - Vitesse moyenne: 197km/h
    - Passages de rapports par tour: 47
    - Nombre de virages: 19
    - Nombre de freinages: 11
    - Pourcentage du tour à l'accélération: 53%
    - Pourcentage du tour au freinage: 12%
    - Plus gros freinage: 2,38sec / 115m / 5,13G subis / 151kg de pression
    - Appuis aéros: 5/10
    - Usure des freins: 4/10
    - Usure des pneus: 8/10
    - Pneus « tendres »: Tendres
    - Pneus « durs »: Durs
    - Commissaire pilote: Alan Jones

    (Données fournies par Mercedes GP)

     

     


    votre commentaire
  • Corée: F-duct miracle pour Red Bull ?


     

    Selon la presse allemande, Red Bull aurait trouvé un F-duct en mesure de faire diminuer son handicap sur les longues lignes droites telles que celles de Yeongam.

    La grande question pour le Grand Prix de Corée à venir concerne la capacité pour Red Bull à gérer les quelque 1200m de ce qui est décrit comme la plus longue ligne droite du Championnat, devant celles de Shanghai et Barcelone.Yeongam se caractérise aussi, selon les équipes, par deux autres longs bouts droits séparant des zones lentes. On se souvient que la RB6 a dominé des circuits lents comme Monaco ou la Hongrie mais qu'elle a été en difficulté sur des tracés classés comme rapides, à Spa et Monza, des courses remportées respectivement par Lewis Hamilton (McLaren) et Fernando Alonso (Ferrari).La promenade relative de Sebastian Vettel et Mark Webber, il y a moins d'une semaine à Suzuka, pourrait avoir sonné la fin du dernier point faible de Red Bull car le tracé japonais, même s'il est plus tourmenté que Monza, requiert lui aussi une voiture performante dans les hautes vitesses.Même si Christian Horner, le patron du team Red Bull, a affirmé avoir quelques craintes avec le premier Grand Prix de Corée , même si le consultant de Red Bull Helmut Marko a parlé après le Japon de "la nécessité d'avoir une marge au Championnat" avant d'aller en Corée ; il ne serait pas surprenant de voir Red Bull moins handicapée que par le passé sur ce type de circuit. "Nous craignons moins qu'avant les longue lignes droites", lançait d'ailleurs Vettel en descendant du podium au Japon.La raison de ce revirement pourrait être la qualité du F-duct de Red Bull. Apparu tardivement sur la RB6, cet appendice aérodynamique inventé par McLaren, aurait gagné en efficacité depuis qu'Adrian Newey et ses équipes l'aurait copié sur celui des Renault, selon le journal Auto Motor und Sport. Ce sera à vérifier le week-end prochain.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique