• Suzuka - Alonso : Mettre la préssion à Red Bull


     

    Revenu à 11 points de Mark Webber au championnat grâce à ses deux victoires acquises à Monza et à Singapour, Fernando Alonso estime qu’il ne faut pas relâcher la pression sur Red Bull Racing.

    Sur un circuit où les pilotes de l’équipe autrichienne sont donnés favoris, Fernando Alonso pense qu’il a une opportunité à saisir ce week-end s’il parvient à pousser Mark Webber et Sebastian Vettel à la faute. "Red Bull Racing est à nouveau la favorite. Les caractéristiques sont de nouveau très bonnes pour Red Bull, mais cela ne veut pas dire qu’ils gagneront la course très facilement. Nous l’avons vu cette année. Sur certains circuits qui étaient bons pour Red Bull, ce n’était pas une victoire à 100 pour cent pour eux car quelque chose s’est toujours passé normalement. Nous devons donc continuer à leur mettre la pression.Des quatre circuits restants, peut-être que Suzuka est bien pour eux – et ensuite les trois autres sont un peu une inconnue – en particulier la Corée. Ce sera difficile. Ce sera difficile pour nous, mais j’espère difficile pour tous les autres également. Il y a cinq pilotes en lice – McLaren reviendra très fort, j’en suis sûr, en poussant beaucoup lors des courses restantes. Mais c’est encore une bataille très ouverte." a déclaré Fernando Alonso à Suzuka ce jeudi.


    votre commentaire
  • Suzuka : suivez le guide, avec Robert Kubica

    Tout le monde connaît Suzuka et tout le monde l’adore. C’est aussi mon circuit préféré parce qu’il est clairement le meilleur tracé – un de ceux qui représente le plus gros défi de la saison pour un pilote. Je ne suis allé à Suzuka que deux fois dans le passé mais à chaque fois, cela a été très spécial. Le circuit est un « vrai » tracé et l’année dernière, beaucoup de pilotes ont été piégés en qualifications. Si vous sortez de la piste, les dégagements sont quasi inexistants. Il est important d’avoir la confiance dans les virages rapides car si vous ne l’avez pas, vous pouvez perdre beaucoup de temps. Suzuka présente énormément de défis mais lorsque vous sortez le tour parfait, cela vous procure beaucoup de satisfaction.Le début du tour, jusqu’au virage 7, est vraiment technique et délicat. Si vous faites une erreur à cet endroit, vous en payez le prix jusqu’à la fin du secteur car vous perdez la trajectoire. La régularité est importante et il faut conserver autant de vitesse que possible dans cet enchaînement.Les virages 8 et 9 sont assez difficiles. La première partie est courte et étroite, vous arrivez donc d’une section très large à une section beaucoup plus réduite. Vous tentez de conserver beaucoup de vitesse à cet endroit parce que le virage suivant n’est distant que de 60 ou 70 mètres. La corde vous demande de conserver la vitesse, mais il faut être prudent car le vibreur est assez dangereux à l’intérieur. Il est important de rester à distance. Si vous le touchez, vous perdez la voiture et vous percutez le mur, ce que deux voitures ont fait l’année dernière. C’est donc un endroit piégeux, l’un de ces virages que vous approchez en sentant que quelque chose peut mal se passer.Une autre partie difficile du tour est le virage 13, dit « Spoon », où il est important de trouver la bonne trajectoire et de reprendre les gaz au plus tôt. Ce virage se rétrécit et il est en dévers.C’est incroyable. Il y a toujours quelque chose de spécial à cet endroit, mais c’est difficile parce que la voiture a toujours tendance à sous virer. A part le dernier virage, la chicane, tout le circuit est assez incroyable.Le 130R est pris à fond, mais il pourrait ne pas être si facile que cela avec une voiture chargée en carburant. En ce qui concerne les dépassements, la dernière chicane constitue sans aucun doute le meilleur endroit pour prendre l’avantage sur un autre concurrent au freinage.


    votre commentaire
  • GP du Japon: Le Programe télé

     


    Samedi

    - Qualifications: 07h00 en direct

    Dimanche
    - F1 à la Une: 07h40 en direct

    - Course: 08h00 en direct sur TF1

     

    Vendredi
    - Essais Libres 1: 03h00 en direct
    - Essais Libres 2: 07h00 en direct

    Samedi
    - Essais Libres 3: 04h00 en direct


    Dimanche
    - Course: 11h30 en Rediffusion

    Lundi
    - 22h30: Auto Critiques du GP


    votre commentaire