• GéGém@g.Formula Onel'Univers de la Formule

     

    Loeb et Sarrazin échange la C4 et la 908


    Sébastien Loeb et Stéphane Sarrazin ont beaucoup apprécié l’échange de leur montures sur le circuit Paul Ricard, lors d’une rencontre organisée par Total.


    Dans un premier temps, Stéphane Sarrazin a offert cinq tours de piste à son copilote « pigiste », Sébastien Loeb, à l’intérieur de l’habitacle de la Peugeot 908 HDi FAP, conditionnée pour l’occasion en bi-place. A l’issue de ces quelques boucles de repérage, le quintuple champion du monde des rallyes prenait seul le volant du prototype d’endurance pour un premier run de 5 tours enchaîné par un second de dix boucles du grand tracé varois. Il a signé des temps à un peu plus d’une seconde de Stéphane Sarrazin.

    " Je me suis vraiment amusé au volant de la 908 HDi FAP et je suis ravi de cette opportunité où Stéphane et moi avons pu d’échanger nos voitures, "  déclare Loeb, qui avait déjà testé la 908 à Barcelone, avec les conseils de Franck Montagny." Ce qui est toujours impressionnant sur un proto ou une monoplace, c’est la vitesse et les appuis bien sûr, mais je dois avouer que j’ai été frappé par le couple du moteur diesel de la Peugeot.  Ensuite, même si au départ j’étais un peu dérouté par la visibilité dans l’habitacle fermé, je me suis vite retrouvé en confiance pour piloter et apprécier ce moment exceptionnel. Je ne voulais plus descendre de l’auto, c’était trop court même si je mesure la chance que nous avons eue. "

    Le cortège, précédé par la Citroën C4 WRC avec Sébastien Loeb à son volant et Stéphane Sarrazin à ses côtés, s’est dirigé vers le Domaine de Riboux à 15 kilomètres du circuit. Le tracé de 3 kilomètres sur terre a tout d’abord vu Loeb donner les ultimes recommandations à Sarrazin qui, dans la foulée a enchaîné 12 passages en deux runs. Stéphane a signé des temps similaires à ceux de Sébastien.

    " Pourquoi ne pas échanger nos volants sur une épreuve ? Sébastien me remplace sur une course d’endurance et moi je vais disputer un rallye ! " plaisante Sarrazin, ancien champion de France des rallyes et ancien pilote Subaru en WRC. " Evidemment, je plaisante, mais j’avoue avoir pris beaucoup de plaisir à piloter la C4 WRC. Comparé à ce que j’ai connu avant, j’ai été enthousiasmé par son équilibre général, plus particulièrement de la facilité de placer la voiture dans les virages Elle est vraiment très efficace, elle prévient et met tout de suite en confiance pour attaquer très rapidement. C’est cool et ça donne envie de faire plus de kilomètres ! "

    A l’issue de cette journée, les deux pilotes partaient en direction du Rallye du Var pour disputer l’ultime manche du Championnat de France, Sébastien Loeb et sa femme au volant d’une Citroën C2 Super 1600 et Stéphane Sarrazin accompagné de Jacques Julien Renucci avec la nouvelle Peugeot 207 RC Rallye en voiture 0, qui ouvrira les routes.

     

    Communiqué de presse Peugeot Sport.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique