• Qualification : Déclarations Pilotes

    GéGém@g.Formula Onel'Univers de la Formule

    Qualification : Déclarations Pilotes

    Voici ce qu'ont dit les Pilotes après la qualification à Kurtkoy.

     

    Sébastian Vettel (Red Bull, pole position) :

    "Vendredi, j'ai eu une défaillance moteur et je n'ai pas pu faire beaucoup de tours. Mais j'avais un bon feeling avec la voiture et j'étais donc confiant pour aujourd'hui. Nous avons été les plus rapides dans toutes les sessions (Q1, Q2, Q3), c'est un grand jour. Nous y sommes finalement parvenus ! Nous avons essayé très fort lors des deux dernières courses et nous sommes enfin devant ces gars en blanc (Button et Barrichello). C'est bien d'être sur la partie propre de la piste. Merci à toute l'équipe, merci aux gars à l'usine, car certaines pièces sont arrivées à la dernière minute".

    Jenson Button (Brawn, 2e) :

    "Avec les changements opérés sur le set-up depuis hier soir, la voiture était vraiment mieux en termes de grip. Sebastian [Vettel] a fait un super boulot. C'était assez dur de choisir entre les deux types de pneus ; leurs performances étaient similaires. Le 'dur' bougeait un peu trop à mon goût. Maintenant, nous allons essayé de changer les statistiques qui font que chaque personne parti de la pole a gagné ici".

    Rubens Barrichello (Brawn, 3e) :

    "La qualification s'est bien passée mais si j'ai eu peur dans le trafic, dans mon second run en Q2, car les chronos étaient serrés dans le top 11. La question principale en qualification était de comprendre quel pneu performait le plus. J'avais un meilleur feeling dans les rapides avec le 'dur' et c'était le meilleur choix pour moi. J'ai donc juste fait un run avec en Q3. J'ai perdu mon premier tour chrono à cause du trafic mais le troisième était vraiment bon. Dimanche, j'aurai l'avantage de partir sur la partie propre".

    Mark Webber (Red Bull, 4e) :

    "Je suis content du déroulement de la Q3 et nous sommes en position raisonnable pour le départ. Je suis aussi sur le côté droit de la grille, ce qui est bon. Je ne pense pas que j'aurais pu mieux me classer. Je vise un podium".

    Jarno Trulli (Toyota, 5e) :

    "Je suis content, vu les difficultés rencontrées lors du précédent week-end. Nous avons une grosse amélioration et c'est sympa de revenir devant. Question pneus, j'étais rapide en 'dur' alors que je ne pense pas que je profitais bien des 'tendre'".

    Kimi Raikkonen (Ferrari, 6e)  :
    "Durant les qualifications, la voiture était mieux équilibrée que dans les essais libres, mais même avec une charge faible de carburant nous avons été un peu plus lent que les meilleurs.Tout le Week End nous avons travaillé pour obtenir le meilleur rendement possible sur les pneumatiques dès les premiers tours de roues.Bien sur, partir du côté sale de la grille n'est pas facile, surtout sur une piste comme celle-ci, dont la trajectoire ou je suis est très peu utilisé, cela signifie également que partir au large ici peut couter du temps.Nous avons fait quelques progrès mais les autres en ont également fait, c'est ce qui se passe très souvent."

    Felipe Massa (Ferrari, 7e) :
    "Je pense que l'équilibre de la voiture est moins bon avec du carburant.Les Q1 et Q2 furent très bonnes, avec un bon équilibre et une bonne prise en main, et dés que j'ai eu un peu de carburant la voiture à perdu l'équilibre.La voiture a commencé à survirer et c'était plus difficile de piloter. Il est donc difficile de faire un bon tour, je pense que c'est la seule explication.Viser le podium ne sera pas facile, nous avons besoin de marquer des points. Quand on part septième, vous ne pouvez pas dire que vous aller conduire pour la victoire.Non n'avons pas régressé, nous continuons à travailler pour améliorer la situation. Si vous regardez le début du championnat et maintenant vous verrez que nous avons beaucoup progressé.Nous devons continuer à travailler dur pour revenir encore plus compétitif, ce n'est pas un échec.Bien sur nous avons fait un petit pas en avant vis à vis de certaines équipes. Je pense donc que nous sommes peut être encore plus compétitif par rapport à certaines équipes, mais Red Bull et Brawn GP ont fait de meilleurs progrès que nous, pas d'énorme, mais ils peuvent donner une différence au final."

    Fernando Alonso (Renault, 8e) :

    "J'ai des sentiments mitigés après ces qualifications. La Q2 a été vraiment difficile et je suis passé en Q3 à la limite, avec le 10e temps. Notre niveau de compétitivité et notre manque de performance ne nous ont permis de réaliser que le 8e temps final. C'est décevant. Malheureusement, je vais m'élancer du côté sale de la piste et cela rendra le départ délicat. J'espère néanmoins pouvoir me battre pour les points".

    Nico Rosberg (Willams, 9e) :
    "C'était vraiment difficile de choisir entre les composés tendres et durs pour faire votre tour rapide aujourd'hui, ou pour garder une voiture équilibrée en changeant entre les deux. J'ai terminé avec un peu de sous-virage et peut-être perdu une position à cause de cela, mais je suis du côté propre de la piste demain, ce qui nous aidera à avoir un bon départ et peut-être gagner quelques positions. Depuis que nous avons une bonne voiture, nous allons viser les points, ce qui est important pour nous en tant qu'équipe."

    Robert Kubica (BMW, 10e) :
    " Partir de la 10ème position est déjà mieux que de partir 18ème comme je l'étais à Monaco. Cependant, nous manquons toujours de performance par rapport aux voitures de devant. Le circuit convient clairement mieux à notre voiture que celui de Monaco. Mais nous devrons vraiment nous battre demain. Bien que l'écart avec les meilleurs soit très faible, il y a beaucoup de voitures en nous et la première ligne. Ce sera difficile."
    Nick Heidfeld (BMW, 11e) :
    " J'ai des sentiments partagés à propos des qualifications d'aujourd'hui. D'un côté, c'est ennuyeux de rater le top 10 d'un tel écart, mais d'un autre côté, je suis content de voir les progrès que nous avons fait. La voiture est suffisamment rapide pour la Q3. J'étais vers la 7ème position avant ma dernière sortie en Q2 mais j'ai été bloqué dans le trafic dans le dernier secteur de mon tour de sortie. Vu comment les pneumatiques 2009 sont, c'est assez pour les empêcher de monter correctement en température et donc pour ruiner votre tour rapide. Notre nouveau package aéro avec le double diffuseur est vraiment un pas en avant. Ce n'est pas seulement par rapport à Monaco, mais aussi à Barcelone où j'ai marqué deux points après être parti de la 13ème position."

    Kazuki Nakajima (Williams, 12e) :
    " Ce fut une séance de qualifications assez difficile car le choix des pneumatiques était difficile. Nous n'étions pas entièrement sûrs que les durs ou les tendres soient meilleurs car il n'y avait pas grande différence entre eux et la séance de ce matin n'a pas vraiment clarifié les choses. En Q1, j'ai lutté avec les tendres et j'ai donc choisi les durs pour la Q2, mais malheureusement, il n'y avait pas beaucoup d'amélioration et je n'ai pas obtenu la performance que je voulais. Il sera difficile de marquer des points, mais la 12ème place est bien et je me battrai. "

    Timo Glock (Toyota, 13e) :

    "Ce matin, nous étions rapides, le set-up avait l'air bon. En qualification, en 'tendre', avec peu d'essence, la voiture a développé du survirage. J'espère aller en Q3 mais, dans mon dernier tour en Q2, j'ai commis une erreur dans le dernier secteur".

    Heikki Kovalainen (McLaren, 14e) :
    "J'ai fait un plat sur mon pneu avant gauche en libres 3, pendant lesquels je me suis battu contre les sautes du train arrière. Dans le N.8, c'était très difficile. La voiture n'a pas assez de grip pour attaquer dans les virages rapides. Les autres ont apparemment gagné de l'adhérence au fil du week-end et sont capables de mieux utiliser les 'tendre' alors que nous utilisons les 'dur' tout en perdant de la performance. Le freinage et l'accélération restent bons mais nous perdons du grip quand la température monte. L'écart avec les leaders est trop grand. Il faut que le MTC (McLaren technology center) bosse plus".
    Adrian Sutil (Force India, 15e) :
    "Ce fut une très bonne séance de qualifications pour nous je suis vraiment satisfait de la 15ème place et la Q2 une nouvelle fois pour la deuxième fois de suite.Nous ne nous attendions pas à cela et nous avions quelques petits soucis ce week-end mais nous avons réussi un bon tour quand c'était nécessaire. Je suis heureux pour l'équipe et je pense que nous pouvons être vraiment fiers aujourd'hui. J'attends avec impatience la course de demain, nous verrons ce que nous pouvons faire. "
    Lewis Hamilton (McLaren, 16e) :
    "La voiture était géniale ce matin, hyper bien équilibrée à l'avant mais il restait du boulot à l'arrière. Mais elle semble avoir perdu de la vitesse par rapport aux rivales alors que la piste gagnait en grip. J'ai attaqué au maximum. Je n'avais pas de grip, comme toujours. Je ne pouvais rien faire. C'est une année difficile pour nous".

    Nelson Piquet (Renault, 17e) :

    "J'ai eu un problème de frein au début de ma Q1 et on n'avait pas le temps de réagir. On espérait que le problème n'allait pas s'aggraver mais, avec mon second set-up, ça n'a fait qu'empirer. La voiture était normalement pas mal, mais pas trop vite".

    Sébastien Buemi (Toro Rosso, 18e) :

    "Nous avons eu beaucoup de mal, spécialement avec les 'tendre', dont nous ne sommes jamais parvenus à tirer le meilleur. Ça va être un rude après-midi, dimanche. Nous allons avoir du mal avec la dégradation sur les pneus avant".

    Giancarlo Fisichella (Force India, 19e) :
    " J'ai eu un problème avec les freins aujourd'hui et nous avions quelques blocages à l'avant depuis ce matin, mais nous n'avons fait quelques changements entre la troisième séance d'essais libres et les qualifications ce qui a aidé. Mais malheureusement, lors de mon meilleur tour, il y a eu un drapeau jaune car Piquet est sorti, j'ai du ralentir et je n'ai pas pu rattraper le temps perdu. Il était possible de rentrer dans le top 15, mais c'est comme ça, des fois ça marche pour vous, et d'autre fois non. Les pneus tendres seront un peu justes demain, surtout avec la chaleur, mais j'espère que nous aurons une bonne course depuis notre position sur la grille."

    Sébastien Bourdais (Toro Rosso, 20e) :

    "On manque de grip, on ne sait pas trop…. On est en 0.2 sec avec Sébastien [Buemi], et assez loin du compte en fait… Le premier run a été à mon avantage, en 1:28.9 au premier tour en 'dur' : c'était un peu étonnant. Après, on a eu de la dégradation, on a fait un petit changement de pression de pneus, et apparemment le 'tendre' a pris l'avantage pendant la séance et le 'dur' fonctionnait beaucoup moins bien. Ça se joue à pas grand-chose. Personnellement, je ne sais pas trop quoi faire. Il en manque trop, de toute façon, pour pouvoir aller chercher quoi que ce soit. On sait que c'est 0.3 ou 0.4 sec. A chaque fois que l'on arrive sur un Grand Prix sans évolution, on fait un gros pas en arrière".


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :