• Bahreïn: GP2 annulé pour cause de force majeure

    GP de Bahreïn: Ecclestone n'exclu pas d'annuler la course

    Bahreïn: GP2 annulé pour cause de force majeure

    GP de Bahreïn: Ecclestone n'exclu pas d'annuler la course

     

    Le gouvernement a décidé de répondre par la force dans la nuit de mercredi à jeudi face aux manifestants, faisant au moins trois morts et de nombreux blessés.

    La dégradation de la situation est telle que les organisateurs du GP2 Asia viennent d’annoncer l’annulation pure et simple du meeting, seconde épreuve du championnat, à la demande de la Fédération Bahreïnie du Sport Automobile. Dans la matinée, ils avaient déjà annoncé le report des séances prévues aujourd’hui à vendredi. "En raison des évènements actuels à Bahreïn, à la demande de la Fédération Bahreïnie du Sport Automobile, il a été décidé que le reste du meeting qui était supposé avoir lieu cette semaine sur le Circuit International de Bahreïn est annulé pour cause de force majeure," ont indiqué les organisateurs dans un communiqué. La dégradation de la situation, couplée au fait qu’aucune solution ne semble proche, vient de jeter un sérieux doute sur les essais hivernaux de Formule 1 et l’épreuve d’ouverture de la saison. Les équipes doivent se rendre à Bahreïn dans deux semaines pour participer à leurs derniers essais avant le coup d’envoi du championnat la semaine suivante, le 13 mars. Ces derniers jours, Bernie Ecclestone s’était déjà montré très inquiet, n’excluant pas l’annulation du Grand Prix de Bahreïn si la sécurité ne pouvait être garantie. Aujourd’hui matin, le président de la FIA, Jean Todt, avait indiqué qu’il attendrait le meeting de GP2 Asia de ce week-end avant de prendre toute décision. "J’essaye toujours de ne pas réagir de façon excessive aux dernières nouvelles. Premièrement, vous devez vérifier quelle est la réalité, qui n’est pas toujours celle que vous entendez, et réagir sans trop d’émotion et faire face correctement au problème. Il y a eu quelques manifestations à Bahreïn. Je crois savoir que les choses s’améliorent et nous devons attendre. La prochaine étape est la course de GP2 de ce week-end… Bien sûr, le but premier de la FIA est la sécurité ; la sécurité dans la voiture de course, la sécurité routière, la sécurité dans notre organisation. C’est ce que nous revendiquons, mais à l’heure actuelle il n’y a aucune raison d’avoir des inquiétudes inutiles,"a déclaré Todt ce matin dans la presse irlandaise. La situation ne semble cependant pas s’être améliorée ces dernières 24 heures. Au contraire, le climat a même empiré depuis que la police a chargé les manifestants pour tenter de les faire partir de Manama. Et l’annulation du meeting du GP2 Asia jette un sérieux doute à l’arrivée du circus de la Formule 1 dans le royaume. Les violentes manifestations ont actuellement lieu à Manama, là-même où devront se loger bon nombre de journalistes et une partie du personnel de la F1. Autosport rapporte d’ailleurs que la tenue des essais hivernaux à Bahreïn devrait être discutée ce vendredi à Barcelone, lors d’une réunion du Groupe Sportif de Travail de l’Association des Equipes de Formule 1 (FOTA).

    Source: Toile-F1


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :